N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 636 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

ORANGE / LAB 114 déjà prêts pour " l'Intelligence at Work "

Bertrand Jasson
Directeur Immobilier

Valérie Faivre-Gorius
Directrice

Alors qu’il s’élève au pied du pont d’Issy-les-Moulineaux, le futur siège social d’Orange, «Bridge», s’avère déjà exemplaire sur bien des aspects : audace architecturale, intégration à la ville, urbanité, innovations, services, bien-être…

L’entreprise a mené une profonde réflexion sur les nouvelles formes et environnements de travail, qui a donné naissance à un lieu d’expérimentation : le Lab 114. Regards croisés de Bertrand Jasson, directeur de l’immobilier chez Orange, et de Valérie Faivre-Gorius, directrice du Lab 114, sur la vaste question de l’intelligence at work.

Ce que l’on demande1 à nos immeubles, c’est d’être inspirants et de favoriser l’intelligence collective. Pour qu’un immeuble soit « réussi », il faut partir d’un projet d’entreprise. Le projet d’entreprise est plus que jamais de placer l’humain au cœur et de recréer de la cohésion. 

B. Jasson

À quelles exigences répond le futur siège d’Orange ?

Bertrand Jasson / Il faut préciser que nous n’avons pas imaginé ni fait construire un immeuble en fonction de nos critères, mais que nous avons rencontré un projet d’immeuble qui correspondait totalement à l’image et aux attentes que nous avions du premier siège d’Orange. Ce bâtiment, sa localisation à Issy-les-Moulineaux, pôle média et technologique qui a du sens pour notre groupe, ses spécificités – patios, atrium, 3 niveaux de jardins – en font un siège fait pour la rencontre. Nous parlons ici de Bridge, mais tous les immeubles d'Orange en France et dans le monde ont cette même exigence. Quinze d’entre eux sont en déploiement en France. Ce que l’on demande à nos immeubles, c’est d’être inspirants et de favoriser l’intelligence collective. Pour qu’un immeuble soit «réussi», il faut partir d’un projet d’entreprise. Le projet d’entreprise est plus que jamais de placer l’humain au cœur et de recréer de la cohésion.

Comment les espaces contenus vont-ils favoriser ce lien et, in fine, une certaine forme d’intelligence collective ?

BJ / Littéralement, « Bridge », le pont, se veut un objet qui relie. Nous allons dédier tout le rez-de-chaussée, à savoir le niveau le plus accessible, aux services et aux échanges. Cela passe par plusieurs idées. Tout d’abord des lieux qui favorisent les rencontres, les collaborations : ces espaces serviciels sont mis à la disposition des salariés, mais aussi des visiteurs, qui peuvent ainsi, en attendant un rendez-vous, profiter d’une connexion, d’un écran… Cela s’illustre aussi par des partis pris d’aménagement, comme des « banquettes infinies », faites pour favoriser le relationnel.

À quels services innovants avez-vous pensé pour bien vivre dans ce nouveau siège ?

BJ / Spécifiquement pour les salariés, nous développons une application qui va les prendre en charge globalement, depuis leur domicile (état du trafic, des transports) et pendant toute la journée (réservation de salles, de place de parking, de place aurestaurant…). Des tests grandeur nature sont en cours pour aboutir au meilleur service. Bridge sera aussi un lieu de formation (il hébergera Orange Campus, l’université Orange), ce qui implique de penser à toute l’infrastructure nécessaire, réfléchir aux flux et adapter le niveau de service (offre de restauration en continu par exemple).

ZOOM projet bridge : l'immeuble sensible

Nous avons une réflexion globale sur l’intérêt qu’apportent les technologies, parmi lesquelles l’intelligence artificielle, à un bâtiment de bureaux2. Si on prend la reconnaissance faciale, par exemple, il faut se demander quel avantage elle pourrait apporter, comparé aux désagréments possibles.

Nous pensons que tout doit partir de l’analyse de l’expérience de nos salariés et de nos visiteurs : que vivent-ils et de quoi ont-ils vraiment besoin ? C’est ce qui va rendre notre immeuble sensible : un espace qui a du sens, qui prend soin des gens, qui est bien pensé. Nous instaurons l’environnement de travail dynamique, y compris pour les membres du COMEX. Ce nouveau siège sera full wifi, 5G Ready et 100 % fibre. Nous sommes aussi attentifs au parcours de nos visiteurs. En attendant leur rendez-vous, pourquoi ne pas mettre à leur disposition des écrans, des chargeurs, des connexions, un café, pour leur rendre l’attente plus agréable et leur permettre d’optimiser leur temps ? Il est important pour Orange que chaque visiteur de son siège vive une expérience positive avec la marque.

Enfin, nous croyons à une intelligence en réseau, interimmeubles, et ce n’est pas un hasard si plusieurs de nos nouvelles implantations en Île-de-France se trouvent le long de la future ligne 15 du Grand Paris.

Le Lab 114, pour partager une nouvelle culture de l’environnement de travail

D’ici à 2023, environ 20 000 salariés d'Orange travailleront dans de nouveaux bureaux. Les environnements d’aujourd’hui ne correspondant plus aux enjeux de demain, le Groupe anticipe ces mutations liées aux modes de travail au sein d'un espace unique : le Lab 114.
Chaque projet, chaque configuration, est unique.

V. Faivre-Gorius

Les quatre piliers du Lab 114

LE LIEU, C’EST LE LIEN

Ce n’est pas un lieu de travail, mais un lieu pour imaginer collectivement les environnements de travail de demain.

L’activité métier

Chaque projet, chaque configuration, est unique.

L’expérience salariée est placée au cœur de la conception des espaces de travail, elle est le reflet de l’évolution des métiers et de son impact sur les usages de demain. Elle devient un outil pour le management.

Un principe d’amélioration continue

Accompagner les projets immobiliers pour que l’espace évolue au même rythme que les usages et la technologie. Changer les façons de faire, c’est aussi observer, écouter les remontées du terrain, repérer ce qui fonctionne et comprendre ce qui ne fonctionne pas (un espace qui n’est jamais utilisé par exemple…).

LE COMITÉ SCIENTIFIQUE PROSPECTIF

Éclairer sur l’environnement de travail de demain, comprendre comment vont évoluer les usages et les appréhender en faisant des lieux Orange des terrains d’expérimentation en s’accompagnant de chercheurs.



D’un point de vue espaces, le lieu propose :

  • Des espaces coopératifs et digitaux.
  • Un playground modulable d’environ 500 m2 sur le thème du gymnase, permettant une reconfiguration à volonté grâce à des panneaux articulés, sur roulettes, servant à cloisonner ou non la surface pour notamment des séances de design thinking.
  • Autour de cet espace, différentes zones : la « Core Team », bureau des personnes dédiées à la programmation du lieu et à la facilitation, le « Labo », salle de créativité, la « Virtual Room », salle hybride, deux « box » (salles de réunion de taille intermédiaire), le « Green » (salle de réunion modulable, sans table, avec assises confortables, paper board digital…) et la Tribune, espace de prise de parole en gradins pouvant accueillir de 60 à 90 personnes.
  • Une « buvette » ouverte et hybride aux horaires élargis, utilisée pour des échanges informels, des entretiens, pour jouer…
  • Une offre de coworking (Wellio) de surfaces3 variées (de 2 à une dizaine de postes) vient enrichir le lieu.



Autre articles susceptibles de vous intéresser :