N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 652 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Le marché de l’immobilier en région

En région, le marché de l’immobilier présente une véritable carte à jouer pour les investisseurs. Analyse de Jean-Laurent de La Prade, Directeur Général Adjoint chez BNP Paribas Real Estate TRANSACTION1.

- Quel bilan du marché immobilier de bureaux2 en région en 2015 ?

« Globalement on prévoit un atterrissage au-delà de la barre des 1 200 000m², en baisse de -6% vs 2014 sur l’immobilier de bureaux en région. Ce chiffre est à nuancer puisqu’il y a autant de marchés que de villes. Une dichotomie : résilience plus forte sur les marchés supérieurs à 80 000 m ² qui représentent les grandes métropoles régionales, et qui devrait reculer d’environ 2% seulement, et retrait plus marqué sur les villes moyennes qui devraient reculer d’environ 18%. »

- Quelles sont les perspectives pour 2016 du marché des bureaux en région ?

« En 2016 nos marchés régionaux pourraient rebondir, portés par trois facteurs : une demande3 soutenue et qui reste équivalente à 2014, un retour attendu à la croissance sur les régions de l’Arc Atlantique, du bassin Méditerranéen et de la région Rhône-Alpes et une augmentation de l’offre neuve disponible à court et moyen terme, due à une progression des mises en chantier (+43% vs 2014). »

- Comment s'organise le marché de la location4 et de vente de bureaux en région ?

« Il y a 7 marchés traditionnels bien ancrés avec Lyon, Lille, Toulouse, Aix/Marseille, Bordeaux, Nantes et Rennes supérieurs à 80 000m². D’autres ont une profondeur plus étroite, mais présentent toutefois un intérêt croissant parmi lesquels Montpellier, Grenoble, Tours, Metz et Nancy. »

- Achat de bureaux : quelle est la stratégie des investisseurs en région en 2015 ? ou stratégie à adopter en 2016?

« Les villes moyennes (volume de transaction inférieur à 80 000m²) ont une véritable carte à jouer via des loyers qui enregistrent une tendance à la hausse depuis 2007 (+5%) même si celle-ci est légère, des taux de rendement plus élevés que dans les grandes métropoles de l’ordre de +100 points de base, et des politiques urbaines particulièrement dynamiques comme à Montpellier, Metz et Nancy. La stratégie à adopter : se placer sur des produits neufs, d’une taille cohérente par rapport à la profondeur de leurs marchés respectifs, divisibles et bien placés.»

- Que représente le SIMI pour l'investissement5 de bureaux en région ?

« Le SIMI est un accélérateur de business et d’échange. Pour BNP Paribas Real Estate c’est la possibilité de rencontrer dans un minimum de temps un maximum d’interlocuteurs. C’est aussi l’opportunité de souligner les avantages de certains marchés immobiliers en région qui souvent par méconnaissance sont écartés en première intention par les investisseurs dans le marché des bureaux. »

Autres articles susceptibles de vous intéresser :