N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 762 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Immobilier en région : les performances des villes régionales

Immobilier en région : les performances des villes régionales

2017 s’annonce sous de bons auspices. La demande1 exprimée est en hausse sur tous les créneaux de surfaces2 et sur la majorité des marchés. Les grandes villes régionales affichent d’excellents résultats, notamment l’Arc Atlantique, mais aussi Lyon et Lille. Après avoir atteint un point bas, l’offre neuve repart à la hausse et de nombreux projets sont attendus sur les principaux marchés régionaux.

Lyon : le 1er marché régional poursuit sa bonne dynamique

Le premier marché régional pourrait dépasser la barre de 280 000 m² en 2016, volume qui n'a pas été atteint depuis 2007. La Part Dieu reprend sa place de 1er quartier d'affaires en termes de volumes placés; mais ce chiffre est à relativiser : le secteur a largement été boosté par le compte propre3 de 26 000 m² pour Orange. Plusieurs belles transactions ont marqué l'année, à l'instar de Bledina pour 7 700 m² dans l'immeuble Linux à Limonest ou encore de l'IPH pour 4 800 m² sur le secteur de Gerland.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Lyon

Lille pourrait atteindre un pic historique

A 9 mois, Lille enregistre une forte hausse (+37%). Le volume global devrait donc cette année atteindre un record historique de 200 000 m². Le marché se caractérise par une récurrence des transactions supérieures à 1000 m². Le phénomène s’est révélé dès 2013, devenant même l’ADN du marché lillois. Pour exemple, Balsamik a pris à bail 7 300 m²sur le secteur Grands Boulevards, BNP Paribas 6 500 m² sur Euralille et Mobivia et Kiloutou se sont installés à Villeneuve d’Ascq, sur 5 900 m² et 4 000 m² respectivement.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Lille

Toulouse redécolle, boosté par le retour des grands deals

Après une année 2015 en berne, Toulouse redécolle et se positionne comme le 3ème marché régional. A 9 mois, le marché enregistre une hausse de 52%. Le volume de transaction4 devrait atteindre les 140 000 m²d’ici la fin de l’année. Cette hausse s’explique par l’augmentation du nombre de transactions supérieures à 1 000 m²et par la signature de trois méga deals : l’IRT pour 14 800 m², Stelia Aérospace pour 13 300 m² et Airbus Group pour 5 600 m².

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Toulouse

Nantes, marché le plus dynamique en régions en 2016

Nantes tire son épingle du jeu en 2016 : avec 86 000 m² placés sur les 9 premiers mois, le marché nantais pourrait dépasser les 120 000 m² fin 2016 et se positionner devant Bordeaux et peut être même devant Aix-Marseille. Le marché affiche la plus forte progression (+58% à 9 mois), boosté notamment par la bonne santé du secteur d’Euronantes, qui enregistre les deux plus belles transactions : 7 950 m² loués par Capgemini et 5 500 m² par VSC Technologies, respectivement dans les immeubles Le Berlingot et l’Ilot Jallais. L’agglomération Ouest conserve aussi son dynamisme avec le compte-propre de la Caisse d’Epargne pour 5 500 m².

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Nantes

Aix Marseille en pleine mutation

Le marché d’Aix Marseille devrait se stabiliser autour de 125 000 m² à la fin de l’année, en retrait par rapport à 2015. La majorité des secteurs sont à la peine ; cependant on constate qu’Euroméditerranée et Aix-en-Provence continuent de tirer le marché. Les 3 plus grandes transactions ont été signées à Aix-en-Provence : 4 300 m² avec Capgemini, 3 500 m² avec ITCE et 2 800 m² avec Ginger CEBTP. Avec la mise en place de la métropole d’Aix-Marseille et le développement d’Euroméditerranée 2, le marché tertiaire est en pleine mutation et devrait retrouver son dynamisme dans les années à venir.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Aix-Marseille

Bordeaux : encore un bon cru en 2016

Avec 108 000 m² en 2015, le marché enregistrait un pic historique. En 2016, malgré un léger retrait, le marché devrait dépasser les 100 000 m². Deux secteurs ont particulièrement progressé en 2016 : le centre de Bordeaux, qui accueille le compte-propre du Conseil Général de Gironde sur 3 400 m², et le Sud-Ouest de l’agglomération, avec notamment la prise à bail de 2 250 m² par Orange et le compte-propre de la Compagnie Fiduciaire pour 2 000 m². L’arrivée d’offres neuves sur Euratlantique dans les années à venir devrait redynamiser le secteur.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Bordeaux

Autres articles susceptibles de vous intéresser :