N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 680 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Plaine Commune : un territoire capital au cœur du Grand Paris

Le territoire de Plaine Commune regroupe les villes au nord de Paris : Aubervilliers, Épinay-sur-Seine, L’Île-Saint-Denis, La Courneuve, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains et Villetaneuse. Il représentait plus de 414?800 habitants, 34?000 entreprises, 2?300?000 m2 de bureaux1 en 2016, 1?299?000 m2 d’offres futures de bureaux (au 1er semestre 2016) et 436?000 m2 d’offre futures d’activités. Il faut dire que le territoire ne manque pas d’atouts. Des projets tertiaires novateurs, l’accueil des Jeux Olympiques en 2024 et la nouvelle Gare du Grand Paris Express ne sont que quelques exemples du dynamisme affiché par ce regroupement de communes.

Les facteurs d’attractivité de Plaine Commune

L’accueil des Jeux olympiques en 2024?

L'accueil des Jeux olympiques et paralympiques 2024 représente pour la ville de Paris un formidable levier de développement et d’attractivité pour le territoire de Plaine Commune. Outre la décision prise par le comité de candidature de situer le village olympique sur le site Pleyel-Bords de Seine (sur L’Île-Saint-Denis, Saint-Denis et Saint-Ouen) le territoire accueillera également au Stade de France les cérémonies d’ouverture et de clôture, ainsi que les épreuves d’athlétisme. La piscine du parc des sports de Marville recevra les épreuves de water-polo et un nouveau centre aquatique verra le jour pour accueillir la natation. L’accueil de cette nouvelle compétition sportive sera la garantie que les métros 15, 16 et 17 du Grand Paris Express soient livrés pour fin 2023. Même si certains chantiers sont d’ores et déjà engagés, ces Jeux impliquent également la réalisation d’investissements nécessaires pour le territoire, comme le franchissement de la Seine ou le mur antibruit sur l’A86.

Au-delà des investissements réalisés directement sur le territoire, c’est l’héritage des Jeux qui représentera un apport majeur en termes d’attractivité et de qualité du cadre de vie. La dynamique des Jeux profitera immanquablement aux villes hôtes, mais c’est l’ensemble du territoire qui bénéficiera de l’effet d’entrainement.

La Gare Pleyel, moteur du projet urbain

L’évolution du quartier Pleyel sera propulsée par l’arrivée de la gare du Grand Paris Express (250?000 voyageurs/jours). Elle sera l’une des gares emblématiques du réseau du Grand Paris Express avec son architecture atypique confiée au japonais Kengo Kuma.

Afin d’accompagner le développement de cette gare, Plaine Commune s’est dotée d’un projet urbain ambitieux avec la réalisation d’un franchissement et d’un bâtiment-pont au-dessus du faisceau nord pour relier les quartiers Pleyel et LandyFrance, et une densité organisée autour de la gare, notamment des immeubles de grande hauteur d’activités tertiaires le long du faisceau ferroviaire. Il souhaite se distinguer des quartiers d’affaires traditionnels tels que La Défense grâce à une mixité programmatique et l’importance donnée aux programmes d’activités destinés au projet « Territoire de la culture et de la création ».

La tour Pleyel représente la première tranche du futur projet urbain. Elle va faire l’objet d’une importante opération de restructuration. Elle va être transformée en hôtels (3 et 4 étoiles), centres de conférences, bureaux et commerces. Ce sont au total 65?000 m2, dont 40?000 m2 de réhabilitation et 25?000 m2 de construction neuve qui devraient être livrés en 2021. Cet immeuble servira d’interface entre le projet JOP 2024 et le nouveau projet métropolitain autour de la future gare.

Des infrastructures constituantes

Le Conseil Régional va quitter Paris pour s’installer aux Docks de Saint-Ouen. Le déménagement des services régionaux et de la présidence commencera dès 2018. Les deux bâtiments reliés par une passerelle, baptisés Influence et Influence 2.0, ont été conçus par l’architecte Jacques Ferrier.

Un pôle est en train de se constituer « Place du Front-Populaire », avec au nord le lancement effectif du campus Condorcet et au sud une programmation économique comme le lancement en blanc de l’immeuble « îlot E » de plus de 30?000 m2 de bureaux. Au nord de la place du Front-Populaire, 10 établissements et organismes d’enseignement supérieur et de recherche se sont associés pour porter ensemble, à Aubervilliers et à Paris, le projet du campus Condorcet, dédié à l’enseignement et à la recherche en sciences humaines et sociales. Le campus accueillera à terme plus de 100 unités de recherche, ainsi qu’un grand nombre d’écoles doctorales, le tout déployé sur 160?000 m2. Au final, 18?000 personnes rejoindront ces deux sites.

Au fil des ans, un nouveau pôle économique majeur a émergé autour de la Porte d’Aubervilliers. Cette mutation a été initiée par la densification du Parc des Portes de Paris et la construction du Millénaire. Dans la dernière période, BNP Paribas s’est implantée sur 30?000 m2 dans le Millénaire 4 (Paris) et Veolia a installé son siège social de 46?000 m2 (Aubervilliers).

L’activité tertiaire, moteur de l’attractivité du territoire de Plaine Commune

Avec 2,3 millions de m2 de bureaux, Plaine Commune est l’un des pôles tertiaires majeurs de la petite couronne parisienne, avec de beaux projets livrés récemment et à venir.

Siège de Veolia (Aubervilliers)

Le nouveau siège de Veolia, baptisé le « V », a été conçu par l’architecte autrichien Dietmar Feichtinger et inauguré en janvier 2017. Bâti dans le prolongement du canal de l’Ourcq, au cœur du nouveau quartier d’affaires, l’immeuble de 45?000 m2, tout de verre, de bois et de béton et agrémenté de jardins intérieurs, offre un espace de travail convivial et spacieux aux 2?000 collaborateurs de Veolia.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Aubervilliers

Le Melchior (Saint-Denis)

Conçu par Valode&Pistre, ce projet immobilier comprend 29?750 m2 de bureaux et 250 m2 de commerces et services préfigurent le développement du futur quartier qui a vocation à faire la transition entre le tissu résidentiel en renouvellement urbain et la zone tertiaire à l’interconnexion du train-RER B et du futur métro 15 du Grand Paris Express. Sa livraison est prévue en 2019.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Saint Denis

Dock en Seine (Saint-Ouen)

L’immeuble Dock en Seine, conçu par Franklin Azzi, se situe au cœur de l’écoquartier de 100 hectares des Docks de Saint-Ouen. Cette situation offre aux acteurs de ma vie économique un cadre de vie privilégié. L’immeuble est certifié HQE3 Exceptionnel et a reçu le label BBC2 Effinergie. Sa consommation d’énergie par rapport à un immeuble réglementaire (Cep RT4 2005) est réduite de moitié, ce qui en fait un immeuble extrêmement économe. Il est situé au pied de l’arrêt du métro 13 et profitera du réseau de transports du Grand Paris. Sur une surface de 9?300 m2, Dock en Seine offre un cadre de vie confortable pour les entreprises avec ses terrasses accessibles et végétalisées et des services tels qu’un restaurant inter-entreprises donnant sur un jardin extérieur, une cafétéria ou des espaces tisanerie à chaque niveau.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Saint-Ouen

ZAC de la Montjoie #curve (Saint-Denis)

BNP Paribas Real Estate réalise un grand programme mixte dans un quartier en pleine revitalisation : laZAC5 de la Montjoie à Saint-Denis. Lauréat de la consultation organisée par Plaine Commune, la ville de Saint-Denis et Séquano Aménagement, BNP Paribas Immobilier développe plus de 48?000 m2, dont 24?000 m2 de logements (354 lots dont 64 en social), 500 m2 de commerces et 24?000 m2 baptisés #curve. Le site bénéficie d’une excellente localisation et d’une excellente desserte tant par la route que par les transports en commun. C’est l’agence Chartier-Dalix qui a été désignée pour développer ce projet ambitieux. Il s’étire dans la diagonale de la parcelle pour dégager de généreux espaces verts et dialoguer harmonieusement avec les projets voisins. La façade est rythmée par des épines verticales d’épaisseur et de densité variables en fonction de l’exposition des façades. Fonctionnel et lumineux, #curve est composé de deux tranches, l’une de 13?500 m2 et l’autre de 10?500 m2. Elles pourront fonctionner indépendamment, en lots divisibles ou être réunies pour satisfaire les besoins d’un grand utilisateur.

La structure du projet est principalement constituée de bois et utilise un matériau innovant : le CLT (Cross-laminated timber), composé de lames de bois massif croisées collées. Associant légèreté, résistance mécanique et efficacité thermique, c’est une véritable alternative aux systèmes constructifs classiques. Matériau naturel, le bois utilisé provient de forêts gérées durablement dont le renouvellement est assuré. Durant sa croissance, le bois absorbe le CO2, le stocke, et sa transformation nécessite peu d’énergie. Vitrine du savoir-faire de BNP Paribas Real Estate et de son engagement pour le développement durable, l’empreinte carbone de #curve sera vertueuse, permettant ainsi de répondre aux enjeux du réchauffement climatique. Le projet sera le premier immeuble de BNP Paribas Real Estate certifié BBCA (bâtiment bas carbone). Il vise également la certification « NF HQE bâtiment tertiaire » avec un passeport de niveau Excellent et le label « Effinergie+ ». Le niveau de consommation énergétique sera inférieur de 40 % à celui prescrit par la RT 2012. Le projet respectera également la « Charte qualité bureau » de Plaine Commune et les prescriptions architecturales, urbanistiques, paysagères et environnementales de la ZAC.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Saint Denis

Autres articles susceptibles de vous intéresser :