N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 726 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Grand Paris Sud : une nouvelle intercommunalité de poids avec laquelle il faudra compter !

Grand Paris Sud est une agglomération qui regroupe 24 communes de l’Essonne et de la Seine-et-Marne. C’est un territoire en pleine expansion démographique, au carrefour des principaux axes du réseau routier, ferroviaire et fluvial de la région. Ses disponibilités foncières sont précieuses pour l’accueil de programmes diversifiés de logements et de filières d’excellence (aéronautique et astronautique, biotechnologies et génomique, éco-activités, innovation logistique1 et numérique). Acteur majeur du développement métropolitain, Grand Paris Sud représente le 5e territoire le plus peuplé (avec 343 000 habitants) et l’un des principaux campus pour la recherche et l’enseignement supérieur en Ile-de-France. Pour de nombreux promoteurs Grand Paris Sud est véritablement un secteur de choix !

Grand paris Sud : un territoire incontournable

Avec 62 parcs d’activités aménagés et 425 ha de foncier disponibles, l’agglomération accueille 18 500 entreprises et compte 138 000 emplois. Investisseurs, grands comptes, PME/PMI-TPE, professions libérales, start-ups... Grand Paris Sud impulse la production de programmes d’immobilier d’entreprise et la création d’équipements, nouveaux espaces de travail ouverts et collectifs intégrant des technologies collaboratives. Un territoire en réseau pour accompagner la croissance économique, soutenir la recherche, l’innovation et les filières d’avenir.

Le fait de proposer des fonciers permettant le développement de parcs d’activité ou de clé en main a conduit les entreprises à investir ce territoire, telles que SIMP Injection, Safran Aircraft Engine, Arianespace, AccorHotels, Fanuc Robotics, Coca-Cola ou encore Truffaut.

Les grands projets de restructuration urbaine en cours et à venir sur les différentes villes de Grand Paris Sud ont permis de modifier l’identité de ce territoire, à l’instar d’Evry qui jusqu’à peu était considérée comme une zone vieillissante mais qui connaît aujourd’hui de profondes mutations. Le Genopole, le Centre hospitalier sud francilien, la Faculté des Métiers, le Parc aux Lièvres… témoignent des nouvelles ambitions d’Evry.

Ainsi, le secteur de Grand Paris Sud représente un territoire de choix, non seulement pour les promoteurs, mais aussi pour les sociétés locataires désireuses de s’implanter en Ile-de-France.

>>> Découvrir les offres d’entrepôts à louer à Evry

>>> Découvrir les offres d’entrepôts à louer à Saint-Pierre du Perray

>>> Découvrir les offres d’entrepôts à louer à Lisses

Grand Paris Sud est également un pôle culturel doté d’équipements de qualité, de proximité ou à rayonnement régional. Le territoire compte par exemple 8 salles dédiées au spectacle vivant, dont 2 scènes nationales, 21 médiathèques-bibliothèques, un réseau dense de conservatoires et écoles de musiques, des multiplexes mais aussi 7 salles de cinéma art et essai.

Grand paris Sud : terre d’accueil de grands projets urbains

Une nouvelle politique locale de l’habitat doit fixer d’ici deux ans le cap d’une programmation résidentielle ambitieuse. Déjà, 1600 logements ont été livrés en 2016 et 3500 ont été mis en chantier.

L’ambition du développement durable a quant à elle été récompensée par l’attribution de labels pour plusieurs quartiers : l’Eau vive à Lieusaint, Les Docks de Ris à Ris-Orangis, la ZAC du Ballory à Vert-Saint-Denis… Des projets innovants ont déjà vu le jour comme un agro-quartier à la ZAC Chanteloup à Moissy-Cramayel, des logements à énergie positive à la ZAC2Centre-Ville3 de Grigny et le raccordement au réseau de chaleur à Evry du Parc aux Lièvres.

>>> Découvrir les offres d’entrepôts à louer à Lieusaint

>>> Découvrir les offres d’entrepôts à louer à Moissy Cramayel

Parmi les autres projets majeurs du Grand Paris Sud, on relève également la création du Tram 12 Express prévu pour mise en circulation en 2020 qui va renforcer la mobilité sur l’ensemble du territoire, et créer de nouvelles connexions, notamment entre les secteurs de Massy et d’Ivry. Les travaux ont débuté à Courcouronnes.

Contrat d’Intérêt National

Transports, emplois et logements : l’Etat et les collectivités territoriales ont signé le 24 juin 2016 le Contrat d’Intérêt National (CIN) Porte Sud du Grand Paris pour 5 ans renouvelables. A Grand Paris Sud 4 secteurs de projets sont identifiés qui associent acteurs privés et publics :

  • L’ensemble Arc Sud, Hippodrome, Canal Europe, nouvelle polarité urbaine et économique. Site desservi par RER en gare du Bois de l’Epine et à l’horizon 2020 par le tram 12 Express et le TZen4. Une offre foncière4 et un patrimoine naturel et bâti à valoriser.
  • Le Centre Urbain d’Evry et ses atouts, desserte en transport, foncier disponible, dynamique résidentielle, économique et universitaire.
  • La ville de Grigny et son potentiel économique, par la mise en œuvre d’une stratégie urbaine commune entre la municipalité, l’agglomération et l’Etat.
  • Le Carré Sénart, la qualité des espaces et la mixité des fonctions pour un nouveau pôle de centralité au sud francilien, entre culture, formation et loisirs.

La logistique figure comme un axe fort de rayonnement économique. FedEx, Géodis, UPS, Kuehne & Nagel, Exapaq, Sarenza… Des programmes de commercialisation sont en cours notamment au Coudray –Montceaux (Haies Blanches) et à Moissy-Cramayel/Réau (A5-Sénart). Un positionnement sur cette filière stratégique confirmé dans le Contrat d’Intérêt National.

Opération d’Intérêt National

Le Journal officiel a publié? dimanche 16 avril le décret inscrivant le territoire de la Porte Sud du Grand Paris d’intérêt national. Une reconnaissance et un appui fort de l’État pour un territoire de grande couronne en développement et aux potentiels immenses. Cinquante ans après la création des villes nouvelles, l’État vient réaffirmer le caractère stratégique du territoire et de ses secteurs de développement. Cette nouvelle génération d’OIN s’inscrit dans un cadre contractuel nouveau et dans un rapport équilibré, véritablement partenarial entre les territoires (communes, intercommunalité, département) et l’État. Il concerne des secteurs identifiés des communes suivantes, sur un seul tenant : Bondoufle, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Evry, Fleury-Merogis, Ris-Orangis.

L’intérêt national de l’Opération :

  • Opérations de développement de transport : RER D, Tram 12 express, Tzen, etc.
  • Projets d’équipements d’envergure nationale
  • Développement de nouvelles filières et confortement des filières économiques structurantes
  • Coordination des opérations de rénovation urbaine
  • Maîtrise du foncier

L’OIN a pour objectif de faciliter la réalisation de ces secteurs de projets dans un cadre partenarial avec les collectivités. C’est pourquoi elle les réunit en un périmètre unique qui a été? préféré, pour plus d’efficacité?, a? un périmètre éclaté? en plusieurs sites et qui permet de conduire un projet urbain ambitieux.

Sur les 133 hectares de foncier maîtrisés par la puissance publique, au cœur de l’Opération d’Intérêt National, l’écopolis sera la destination du sud francilien. Un pôle d’excellence Santé & Bien-être ainsi qu’un cluster dédié à la filière économique sportive sont d’ores et déjà programmés sur ce site, ancien hippodrome de Ris-Orangis/Bondoufle, en lisière d’un bois de 250 ha préservé et à valoriser.

Grand Paris

Les trois sites parmi les 59 retenus pour l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris » ont suscité de nombreuses candidatures et sept groupements ont été invités à proposer leurs offres :

  • A Genopole, premier cluster français dédié aux biotechnologies et aux biothérapies (Evry/Corbeil),un programme innovant pour l’accueil de nouvelles activités sur 10 000 m2.
  • A Carré Sénart (Lieusaint), 2 îlots de 8 000 m2dédiés à la création d’un hub écologique et numérique. En projet : innovation, haute qualité environnementale, espaces collaboratifs et nouveaux modes de travail.
  • La Tour H de l’hôpital Louise-Michel (Courcouronnes) en reconversion, au cœur du projet d’aménagement Canal-Europe. En jeu sur 20 000 m2 : mixité des usages et valorisation du patrimoine bâti.

Pour en savoir plus : grandparissud.fr

Autres articles susceptibles de vous intéresser :