N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 602 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Nice, une ville Smart par excellence !

Nice, une ville Smart par excellence !

Une étude publiée en mars dernier par Intel et Juniper Research positionne Nice dans le top 20 des villes les plus « smart » du monde. La cité azuréenne se place à la 13ème place d'un classement emmené par Singapour, Londres et New York. Première ville française à figurer dans ce palmarès, Nice renforce ainsi sa dynamique Smart City qui place l’innovation et le développement durable au cœur de sa stratégie de développement économique.

Qu'est-ce qu'une ville intelligente ?

Copenhague, Stockholm, Amsterdam, Hambourg, Vienne, Barcelone, Nice ou encore Toulouse font partie des villes les plus Smart d'Europe. En clair, cela signifie qu'elles s'appuient sur l'exploitation des données et les technologies du numérique pour imaginer des innovations urbaines alliant développement durable, qualité de vie et gestion intelligente des ressources naturelles.

Selon l'étude Juniper/Intel, les smart cities libèreraient près de 125 heures / an à ses habitants grâce au gain de temps offert par des applications et des infrastructures optimisées.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Nice

Nice, ville intelligente et connectée

Pour fédérer l’ensemble des projets Nice Smart City et proposer une approche transversale des métiers de la ville intelligente, la Métropole de Nice Côte d’Azur a créé le Centrex (Centre d’excellence smart city). Ce centre de pilotage permet de mutualiser les moyens, d'optimiser les dépenses pour mener à bien ces projets. Parmi eux, on retiendra notamment :

  • Le MUE : le Monitoring Urbain Environnemental disposeprès de 3 000 capteurs sur un territoire situé au sud de la Plaine du Var. Ils permettent de collecter et d'analyser des données concernant qualité de l’air, les allergènes, la météo, le bruit ou encore la gestion des déchets afin d'imaginer de nouveaux services à destination des habitants, des entreprises et des collectivités.
  • Les smart grids : les smart grids ou réseaux intelligents permettent la création de boucles d’énergie autonomes à l’échelle de quartiers. Les consommateurs (particuliers, entreprises, collectivités) deviennent alors acteurs de la transition énergétique.
  • La smart mobilité : Nice travaille à la mise en place d'un système global d’information, de gestion et d'optimiser la mobilité.
  • Extension du tramway avec 2 nouvelles lignes : la première sera mise en service dès septembre 2018 et permettra de rejoindre l’aéroport en moins de 30 minutes depuis le port. La ligne 3 ligne reliera fin 2019 les pôles tertiaires majeurs de l’Eco-Vallée : l’aéroport, le Grand Arénas, le futur pôle d’échanges multimodal Saint-Augustin, Nice Méridia, Nice Valley et Saint-Isidore.
  • Autopartage et mobilités électriques : Auto Bleue, service de location de véhicules électriques depuis 2011, développe depuis un an son système Izzie qui est un service d’autopartage en free-floating.
  • Application Boogi : cette application mobile permet aux usagers niçois de s'informer sur les transports publics et propose également des options de covoiturage.

Par ailleurs, la French Tech Côte d'Azur fédère un écosystème d'entreprises de pointe qui inventent de nouvelles applications et de nouveaux services pour une ville toujours plus intelligente et plus innovante.

Nice Smart Destination : un projet de tourisme intelligent

Récemment, la Métropole Nice Côte d’Azur remportait avec ses partenaires français et italiens l’appel à projet européen SMART DESTINATION. Il permettra d’expérimenter des applications mobiles innovantes pour promouvoir le tourisme transfrontalier.

Nice Smart Destination : un projet de « tourisme intelligent »

Les parcours touristiques ne s'arrêtent au poste frontière. Aujourd'hui, pour planifier un circuit de quelques jours qui débute sur la côte d'Azur se poursuit du côté de Portofino avant de se terminer par un week-end en Toscane, c'est un véritable parcours du combattant pour le visiteur qui doit consulter une multitude de sites web et tenter de compiler lui-même toutes les informations.

La région Toscane s'est donc emparée du sujet en invitant la Ligurie, la Sardaigne, la Métropole Nice Côte d’Azur, la Fondation Sistema Toscana et CAT Confesercenti Pisa à prendre part au projet. L'objectif est de collaborer en réseau pour concevoir une offre touristique simplifiée et attractive sur le territoire transnational que représentent la Toscane, la Ligurie, la Sardaigne et la Côte d'Azur.

Concrètement, il s'agit de faire en sorte que la France et l'Italie partagent des informations et des bases de données pour permettre aux voyageurs de traverser la frontière en utilisant une seule application. De même, grâce à ces nouveaux outils, les tours operators et autres agences de voyages pourront de proposer des produits et séjours transfrontaliers adaptés aux comportements et aux différents profils des visiteurs.

Pour financer ce projet de tourisme connecté, durable et innovant, Nice Côte d’Azur a donc reçu 350 000 euros de l’Union Européenne. L'ambition est de pouvoir en tirer des expérimentations concrètes d'ici à 2020 et qui pourraient être répliquées à l'occasion, par exemple, des grands événements à venir tels que Paris 2024.

Autres articles susceptibles de vous intéresser :