N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 638 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Nancy, Strasbourg, Metz : l es métropoles montantes du Grand Est

Nancy, Strasbourg, Metz : l es métropoles montantes du Grand Est

Profondément européen, le Grand Est est la seule région de France à être limitrophe de 4 pays : la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne et la Suisse. Cette localisation exceptionnelle au carrefour de l'Europe en fait un territoire particulièrement attractif pour les entreprises. Parmi les villes les plus dynamiques : Nancy, Strasbourg et Metz. Les trois métropoles jouent chacune de leurs atouts et initient de grands projets pour accompagner le développement économique de leurs territoires respectifs.

Strasbourg : de la CUS à l'Eurométropole, plus de 50 ans d'intercommunalité

L'an dernier, Strasbourg célébrait ses 50 ans d'intercommunalité. D'abord constituée en communauté urbaine (CUS) en 1967, l'agglomération devient l'Eurométropole en 2015 regroupant ainsi 33 communes et près 500 000 habitants sur un territoire de 340 km².

Cette nouvelle organisation de l'agglomération strasbourgeoise a pour mission de favoriser le rayonnement de l'Eurométropole à l'international, d'accompagner son développement économique et d'assurer la qualité du cadre de vie et des services.

Si la capitale européenne peut compter sur sa localisation stratégique (à moins de 2 heures de Paris et à un peu plus d'1h de Bâle et de Stuttgart) pour imposer sa dynamique de croissance, elle porte par ailleurs de grands projets urbains axés sur le développement et l'aménagement économique, social et culturel.

Parmi les grandes opérations en cours, on retiendra notamment celle des Deux Rives qui transforme un espace frontalier en un nouveau lien urbain entre le quartier du Heyritz et la ville de Kehl. Au programme : une emprise de 250 hectares et 1 500 000 m² dont 30% de la programmation consacrés à des locaux d’activités, des bureaux1 et des commerces.

>>> Découvrir les locaux d’activités à louer à Strasbourg

Le pôle tertiaire Archipel (QAI) fait également partie des projets phares de l'Eurométropole de Strasbourg. La première tranche prévoit la création de 100 000 m² de surface SHON2 dont 45 000 m² de bureaux premium et 18 000 m² de résidentiel neuf.

D'ici 2020, l'Eurométropole de Strasbourg abritera également un Technoparc d’environ 20 000 m². Baptisé Nextmed, il sera dédié aux entreprises développant des techniques médicales innovantes. La zone commerciale Nord sera quant à elle entièrement réorganisée à horizon 2021. Elle bénéficiera d'une meilleure desserte, d'une nouvelle offre commerciale et accueillera des logements sur le secteur nord.

Côté mobilité, la métropole représente le 1er réseau cyclable de France avec 600 km de pistes dédiées aux vélos. Elle dispose également du 1er réseau de tramway français et travaille à l'extension des lignes vers Kehl, Koenigshoffen et sur le quartier de la Robertsau.

Ces grands chantiers représentent pour Strasbourg autant de stratégies pour construire une ville moderne, plus inclusive et plus durable ainsi qu'une terre d'accueil pour les entreprises. Et ça marche ! Les chiffres du marché immobilier tertiaire3 à Strasbourg parlent d'eux-mêmes avec de très belles performances pour 2017 : 70 000 m² de bureaux loués et un volume record d'investissement4 avec plus de 40 millions d'euros investis.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Strasbourg

Métropole du Grand Nancy : des projets pour développer la croissance et l'attractivité du territoire

En 2016, Nancy intègre le réseau des métropoles de France. Cette reconnaissance dote le territoire de nouveaux outils pour renforcer son attractivité et participe à l'équilibre territorial en positionnant une nouvelle métropole entre Paris et Strasbourg.

Outre sa situation géographique stratégique et son accessibilité, le Grand Nancy se distingue à plusieurs égards : près de 50 000 étudiants, des laboratoires de recherche reconnus dans le monde entier, un technopôle scientifique et plus de 23 000 entreprises dont les groupes internationaux Saint-Gobain, Welcoop ou encore Novasep.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Nancy

Mais, tout comme sa voisine Strasbourg et à la faveur d’opérations urbaines d'envergure, elle s'applique à inventer une métropole du futur où il fait bon vivre, investir et travailler. Parmi les chantiers en cours, Nancy Grand Cœur représente une opération urbaine de premier plan. Sur une emprise totale de 12 hectares, le projet prévoit 165 000 m² de surfaces5 plancher à aménager, dont de 50 000 m² de bureaux et de commerces neufs, 700 logements et 40 000 m² d'espaces publics dont un centre de congrès et un hôtel. Ce nouveau morceau de ville devrait devenir l'un des principaux lieux de vie et d'échanges de l’agglomération nancéienne.

Identifié comme l’un des six territoires à enjeux du Grand Nancy, le Technopôle Henri Poincaré (qui regroupe les campus de Brabois, Artem et Val de Villers/Aiguillettes) fait actuellement l'objet d'un projet de refondation. L'objectif est d'accroître l'attractivité en matière de recherche, d’innovation et d'y développer l'immobilier d’entreprise.

Egalement identifié parmi les territoires à enjeux, les Rives de Meurthe représentent une superficie de près de 300 hectares. Cette spectaculaire opération de rénovation urbaine prévoit, à terme, 3 000 logements neufs et plus de 75 000 m² de tertiaire neuf situés à quelques minutes du centre-ville de Nancy.

Côté mobilité, le Grand Nancy étudie actuellement le projet d'extension de la Ligne 1 de tram. Avec une mise en service qui pourrait intervenir à horizon 2023, cette ligne de tram pourrait transporter quotidiennement jusqu'à 65 000 voyageurs.

Ces projets urbains boostent sans conteste l'attractivité de la métropole nancéienne. Le marché de l'immobilier de bureaux confirme d'ailleurs cette tendance puisqu'il enregistre de belles performances sur 2017 avec près de 41 000 m² de bureaux loués dont près de la moitié en immobilier neuf.

Metz : une dynamique prometteuse

Portée au statut de Métropole au 1er janvier 2018 avec près de 44 communes, Metz Métropole bénéficie néanmoins d’une dynamique positive depuis la création de la communauté d’agglomération messine en 2002, également appelée Metz Métropole ou CA2M.

La métropole messine est en plein renouveau. Si Metz reste marquée par son passé militaire, elle a su tirer partie de sa situation géographique exceptionnelle, au cœur du marché Saar-Lor-Lux. Metz profite en effet d'un réseau de transports ouvert sur l'Allemagne, le Bénélux, la Suisse et sur les grands pôles d'attractivité franciliens grâce au TGV notamment, qui permet de rejoindre Paris en 1h40 environ.

En 2010, la ville a par ailleurs bénéficié d'un véritable coup de projecteur avec l'ouverture du centre Pompidou-Metz. Cet événement a non seulement mis en lumière le dynamisme de la ville mais il entrainé dans son sillage un vaste programme de renouvellement urbain dans le quartier de la gare. Au programme, l'aménagement de la ZAC Amphithéâtre sur 38 hectares comprenant plus de 137 000 m² de surfaces tertiaires et commerces (dont le CC Muse), 1700 logements neufs et plus de 32 000 m² d’équipements publics.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Metz

Autre projet d'envergure qui renforce l'attractivité de la métropole de Metz auprès des entreprises, celui de la Pole Santé Innovation de Mercy situé à l'est de l'agglomération. Autour du CHR, les 60 hectares proposent déjà près de 20 000 m² de tertiaire neuf occupés par de grands noms de l’industrie tels que Siemens, Direction européenne de la qualité du médicament et soins de santé, Zwick France ou encore Dekra.

D'autres grands groupes internationaux s'intéressent par ailleurs à Metz Métropole et notamment le géant américain Amazon qui envisagerait d’implanter un centre logistique6 sur l’ancienne base aérienne 128 du plateau de Frescaty. Si l'information n'est pas encore confirmée, l'aménagement de la ZAC du domaine de Frescaty a déjà débuté avec la création d'une zone commerciale mixte mêlant commerces, tertiaire, services et loisirs.

Enfin, au printemps dernier, la métropole a donné le coup d'envoi du méga-projet du nouveau Technopôle, localisé sur 120 hectares compris entre Queuleu et Grigy. D’ici 2032, le quartier abritera 50 000 m² de logements, 130 000 m² de bureaux, 40 000 m² de locaux d'activités et près de 7 000 m² de commerces et services... de quoi attirer toujours plus d'investisseurs et d'entreprises sur la région Grand Est.

Autres articles susceptibles de vous intéresser :