N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 388 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

La Tour Occitanie, futur totem du quartier d'affaires Toulouse EuroSudOuest

La Tour Occitanie, futur totem du quartier d'affaires Toulouse EuroSudOuest

Le projet d'aménagement urbain Toulouse EuroSudOuest (TESO) porte deux ambitions majeures. La première concerne la gare de Matabiau qui se prépare à l'arrivée de la LGV Bordeaux-Toulouse et devient un pôle d’échange multimodal. La seconde qui dotera la ville rose d'un quartier d'affaires à la hauteur de ses ambitions de métropole européenne. Au cœur du projet, la Tour Occitanie, premier gratte-ciel toulousain qui dessine le nouveau visage de Matabiau.

TESO - Matabiau : 135 ha aménagés au cœur de la métropole

Le projet d'aménagement de Toulouse EuroSudOuest s'étendra jusqu'en 2030. Il s'articule autour de 2 axes complémentaires : une partie dédiée aux transports et un volet urbain :

Le pôle d'échanges de Matabiau

La gare de Matabiau qui accueille quotidiennement près de 50 000 voyageurs devrait voir sa fréquentation tripler d'ici à 2030. Il était donc impératif de repenser les équipements actuels pour transformer la gare en un pôle d'échanges où tous les modes de déplacements pourront s'interconnecter. Autre élément clé qui justifie d'autant plus la création du PEM de Matabiau, le projet de LGV Bordeaux-Toulousequi permettra de rejoindre Paris en 3 heures environ, contre 4h15 actuellement.

EuroSudOuest : le futur quartier d'affaires toulousain

Pour accompagner la transformation du secteur Marengo-Matabiau et répondre une demande1 croissante en matière de tertiaire neuf sur Toulouse, la métropole construit un nouveau quartier de vie et de travail aux abords de la gare. Cette opération, qui va créer une nouvelle proximité avec le centre-ville2 de Toulouse, prévoit la construction de logements, de commerces et d'immeubles de bureaux3 neufs, à quelques minutes seulement de la place du Capitole.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Toulouse

Sur une emprise de 40 hectares situés entre Raynal et l’arche Marengo, ce sont donc 3 000 nouveaux logements, 300 000 m² de bureaux neufs ou locaux d'activités, un parc urbain, des équipements publics et environ 50 000 m² de commerces et services qui sont programmés.

>>> Découvrir les offres de locaux d’activités à louer à Toulouse

La tour Occitanie : projet phare de la ZAC4 EuroSudOuest

Située au cœur même du futur pôle d'affaires de Toulouse Matabiau, sur le site de l’ancien centre de tri postal, la Tour Occitanie (anciennement Occitanie Tower) représente l'un des projets majeurs du programme d'aménagement urbain EuroSudOuest.

Conçu par l'architecte américain Daniel Libeskind (lauréat du concours du nouveau World Trade Center à New York), cet ensemble immobilier mixte de 150 m de hauteur s'impose déjà comme un futur bâtiment emblématique du paysage urbain de la métropole toulousaine.

Un parti-pris architectural audacieux

A la faveur des rubans de végétation qui viendront s'enrouler autour des façades vitrées de l'immeuble, la Tour Occitanie dessine une forme hélicoïdale proprement spectaculaire.

L'opération offre une programmation mixte comprenant 11 000 m² de bureaux neufs, une centaine de logements de standing, un hôtel et plus de 2 000 m² de commerces en pied d'immeuble. Les deux derniers étages accueilleront également un restaurant et un bar dotés d'un panorama exceptionnel sur la ville.

Au total, ce bâtiment-ville à l'architecture exceptionnelle déploiera 30 000 m² de surface répartis sur 40 étages.

Une forte ambition environnementale

La spirale de végétation n'est pas uniquement esthétique. Elle représente l'un des grands enjeux du projet et c'est l'architecte-paysagiste Nicolas Gilsoul (Grand Prix de Rome) qui accompagnera Daniel Libeskind sur ce volet.

L'opération immobilière s'intègre en effet au sein du projet plus global de reconquête du canal du Midi. Par cette impressionnante spirale végétalisée, la Tour Occitanie initie un dialogue harmonieux et cohérent avec le canal et sa canopée.

Au total, le ruban végétalisé de la Tour d’Occitanie comptera 88 jardins différents, plantés de plus de 250 espèces végétales dont près de 70% de feuillages persistants. Pour ce projet exceptionnel, rien n'est laissé au hasard : le choix des essences (fougères, érables, sauge, genêts, pistachiers...) se fait selon les particularités climatiques locales et l'arrosage sera assisté par ordinateur. Quant aux fleurs, elles seront soigneusement sélectionnées selon leurs parfums pour créer une atmosphère olfactive unique.

Ce concept de jardins suspendus fait penser aux forêts verticales imaginées par l'architecte Stefano Boeri à Milan. Les 2 tours conçues selon ce principe sont agrémentées de plus de 20 000 plantes et arbres, soit l’équivalent de deux hectares de forêt. Les 88 jardins de la tour Occitanie participent donc au retour de la nature en ville et favorisent la biodiversité.

Pour admirer cet ouvrage d'exception et profiter de la vue depuis les terrasses des derniers étages, il faudra cependant attendre quelques années. Les travaux de la Tour Occitanie devraient en effet démarrer d'ici 2020 pour une livraison à horizon 2024.

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

·Toulouse : un tiers-lieu dans les halles de la Cartoucherie
·Toulouse PEx : un nouvel atout pour la métropole
·Toulouse EuroSudOuest : la mutation du quartier Toulouse Matabiau