N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 644 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Normandie - Axe Seine et les futurs développements d’activités logistiques

Normandie - Axe Seine et les futurs développements d’activités logistiques

La vallée de la Seine qui va de Paris à la mer forme un ensemble économique très dynamique à l’échelle européenne. Il représente le 1er territoire logistique1 de France avec 22 000 établissements et 460 000 emplois sur le secteur. Animé par les ports du Havre, Rouen et Paris, l'axe Seine constitue l’articulation indispensable à l’ouverture maritime de la capitale et s'impose comme une terre d’accueil pour la logistique.

Le point sur la fonction logistique de l'axe Seine et sur les projets en cours notamment à Rouen où P3 Logistic Parks développe la nouvelle plate-forme logistique RVSL Amont.

Une offre portuaire et logistique de premier plan

La Normandie bénéficie d'une situation géographique stratégique avec une façade maritime sur la Manche qui reste aujourd'hui la mer la plus fréquentée du globe. La Seine la dote également d'un fleuve navigable qui dessert l'Ile-de-France (barges jusqu’à 5 000 tonnes). Le territoire représente ainsi un hub logistique de premier ordre avec 18 zones industrialo-portuaires et d'ambitieux projets pour renforcer l'offre en matière de foncier logistique.

En 2012, les ports du Havre, Rouen et Paris ont constitué le groupement d'intérêt économique (GIE) HAROPA, une alliance stratégique pour mettre en commun les fonctions les plus importantes des trois ports.

Aujourd'hui, HAROPA représente le 5ème ensemble portuaire de l'Europe du Nord et dispose d’une visibilité internationale avec 600 ports touchés dans le monde. HAROPA se place également en tête des classements pour le commerce2 extérieur de la France, 1er port français pour les conteneurs ou encore 1er port européen exportateur de céréales, secteur qui a d'ailleurs enregistré en 2018 une part de marché historiquement élevée.

Après les records de 2017, le tonnage consolidé de l’axe Seine progresse de 2,5 % avec 117 millions de tonnes en 2018. Rouen, accessible aux navires jusqu’à 80 000 tonnes se distingue avec près de 23 millions de tonnes et une augmentation d'environ 15% par rapport à 2017, tandis que le Havre se stabilise autour des 72 millions de tonnes.

A l'activité maritime des ports du Havre et de Rouen s’ajoute le trafic fluvial et fluvio-maritime opéré par Ports de Paris qui comptabilise plus de 22 millions de tonnes pour 2018.

Concernant le trafic conteneurs pour 2018, il atteint un total de 3 millions EVP (Équivalent Vingt Pieds) dont 2,1 millions pour Le Havre, 0,87 millions pour Rouen et 0,16 million pour l'Ile-de-France.

Enfin pour 2019, à fin mai le trafic maritime consolidé des trois ports de l'axe Seine avait enregistré une progression de 5,1 %, à 40 Mt. L'ensemble portuaire affiche fin avril une progression de l'activité fluviale de 55 %. 

Axe Seine : des investissements logistiques et des projets ambitieux pour Le Havre et Rouen en 2019

La vallée de la Seine compte environ 14 000 hectares disponibles pour des implantations industrielles et logistiques. Pour faire prospérer ce potentiel et renforcer l'attractivité de cet axe de circulation des biens, d'ambitieux projets XXL sont en cours, notamment sur Rouen avec le développement de la nouvelle plate-forme logistique RVSL Amont par P3 Logistic Parks.

Rouen

Dans le cadre du développement de Rouen Vallée de Seine Logistique (RVSL Amont), HAROPA - Port de Rouen lançait en 2018 un appel d'offre pour aménager une zone logistique de 22 ha adossée au Terminal à Conteneurs et Marchandises Diverses de Grand-Couronne (TCMD). L'appel à projets a été remporté au printemps 2019 par P3 Logistic Parks, un opérateur basé à Prague présent sur le marché européen depuis 2001. Fort de son expertise reconnue dans l'immobilier logistique, le groupe Tchèque possède un portefeuille3 paneuropéen de 185 entrepôts totalisant 3,9 millions de m² d’actifs dans neuf pays.

Destinée à la logistique conteneurs, la plateforme développée par P3 Logictic Parks permettra d'intensifier les flux import overseas transitant par HAROPA - Port du Havre. Comme le précise Christophe Chauvard, Directeur Général de P3 Logistic Parks France : « Le projet de HAROPA - Port de Rouen est en adéquation avec la stratégie de croissance de P3 Logistic Parks. Il s’agit d’un emplacement stratégique à 80 km de Paris, multimodal, qui bénéficie d’un bassin d’emploi important et à proximité immédiate de la Cosmetic Valley : des facteurs très intéressants pour nos clients à la recherche de solutions alternatives sur l’axe fluvial, route et rail, Le Havre-Paris ».

La future zone devrait ainsi déployer jusqu'à 80 000 m² d'entrepôts logistiques, renforçant ainsi le hub de Rouen. L'opération répond également à la volonté d'Haropa d’implanter le long de l’axe Seine des entrepôts de haute qualité et respectueux de l'environnement.

P3 Logistic Parks a par ailleurs signé un mandat4 de commercialisation de co-exclusivité avec BNP Paribas Real Estate.

Autre projet en cours pour Rouen : le terminal céréalier de Grand-Couronne exploité par Sénalia représente désormais l'un des plus modernes d'Europe notamment grâce au chantier de mise au gabarit du chenal de navigation qui s'est terminé il y a quelques semaines.

Parallèlement, Rouen travaille cette année sur d'autres projets de développements logistiques :

Découvrez les offres de locaux d’activités et d’entrepôts à louer à Rouen

  • Quai Petit-Couronne (QPC)

Le terminal portuaire de Quai Petit-Couronne dispose d'une localisation stratégique, desservie par les autoroutes A13, 28 et 29 et bénéficiant d'une liaison ferroviaire directe vers Paris ainsi que de la desserte fluviale de l'axe Seine. Sur ce parc industriel rouennais qui accueille notamment Beuzelin, Guy Dauphin Environnement ou encore Surveyfert,

40 ha font actuellement l'objet d'un appel d'offre pour construire du foncier logistique avec une orientation principalement agro-industrielle.

  • Site pétrolier Petit Couronne

Sur l’ancien site pétrolier Petroplus de 30 ha dépollué par Valgo, Gazeley va réaliser un parc logistique de 3 bâtiments pour un total de plus de 130 000m².

  • Le Grand Quevilly

C’est à proximité du bâtiment Coop Normandie qu’Alsei développe un entrepôt5 de 23 000 m², avec possibilité de température dirigée.

Le Havre

  • Seafrigo, le logisticien6 alimentaire poursuit son développement à proximité des terminaux portuaires sur l'ancien site de l'usine Millénium. En 2018, le groupe a inauguré un nouvel entrepôt consacré aux produits frais et congelés. D'ici la fin 2019, l'entreprise comptera également 2 entrepôts neufs de 60 000 m² destinés au stockage des produits secs. Ce projet représente un investissement7 de 50 millions d'euros et devrait créer à terme 120 emplois.

  • Panhard vient d'engager la construction d'un entrepôt de 49 000 m² (dont la moitié est déjà louée à Mediaco) sur le Parc Logistique du Pont de Normandie 2 (PLPN 2). Le bâtiment sera divisé en 8 cellules de 6 000 m² (dont une cellule 6 000 m² à température dirigée). Il s'agit d'une première phase pour le groupe qui envisage à terme la construction de 100 000 m² d'entrepôts supplémentaires.

  • Sur le Parc Logistique du Pont de Normandie 3 (PLPN 3) ce sont PRD et Prologis qui ont été retenus pour son déploiement. Il proposera à terme 230 000 m² de bâtiments logistiques neufs.

  • A Gonfreville l’Orcher, aux portes de la ville du Havre, Gazeley lance aussi un projet de 120 000 m², divisé en deux bâtiments sur des terrains rachetés à Safran.
    Plusieurs autres opérations de 10 000 m² à 28 000 m² sont aussi prévues par Prologis et par Buffard Logistique.

  • En amont du pont de Tancarville, à proximité du terminal conteneurs de Port Jérôme, Panhard projette également la construction de 3 bâtiments pour une surface totale de 175 000 m².

Découvrez les offres de locaux d’activité et d’entrepôts à louer au Havre

Enfin du côté de Port 2000, les travaux de création de 700 mètres de quais et 35 ha supplémentaires devraient démarrer cette année pour une mise en service d'ici 2022. Autre projet attendu d'ici à 2023 : l'accès fluvial direct à Port 2000.

Fort de son expérience au sein du Port Autonome de Paris où il a notamment exercé la fonction de Responsable du pôle immobilier, Christophe Prioux, spécialiste logistique de la région Axe Seine chez BNP Paribas Real Estate, se tient à votre disposition pour toutes vos réflexions immobilières. Notre Département Conseil Supply Chain8 « Traker » et ses 12 ingénieurs spécialisés apportent toute leur expertise pour l’accompagner dans cette mission.

Nous contacter

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

Rouen Saint-Sever Nouvelle Gare : une nouvelle dynamique pour la rive gauche

Rouen : l'écoquartier Flaubert à la conquête de la rive gauche