N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 574 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Espaces de travail : les attentes des utilisateurs

Espaces de travail : les attentes des utilisateurs

En 2016, Danone engageait le réaménagement complet de son siège mondial situé boulevard Haussmann à Paris. Aujourd'hui dans ces 7 400 m² totalement reconfigurés la majorité des 650 salariés n’a plus de poste de travail attitré et navigue entre espace de créativité, zone de concentration ou encore petits salons... Mais où sont passés les bureaux1 ?

Cette profonde mutation de l'aménagement des espaces de travail répond notamment aux nouvelles demandes des collaborateurs avides de mobilité, de bien-être et d'interactions.

Le point sur les attentes des usagers et des utilisateurs en matière d'environnement du travail.

  • Le flex-office et la tendance du sans bureau fixe

Selon une étude réalisée en 2017 par l'institut GreenWorking, après un an de passage en flex-Office, 89% des salariés se disent satisfaits et ne souhaitent pas revenir en arrière.

En multipliant les propositions de postes de travail, l'entreprise offre une nouvelle liberté au salarié.

  • L'activity-based working : des bureaux agiles proposant différentes typologies d’espaces de travail

Le nouveau bureau suit une logique de nomadisme avec 75% des collaborateurs en flex-office qui utilisent plus de 4 types d'espaces différents par semaine (Greenworking). Cette itinérance permet aux salariés d'occuper différents lieux selon leurs besoins. Un peu comme dans une maison où chaque pièce est utilisée pour un usage spécifique (recevoir, cuisiner, se reposer, de divertir), les collaborateurs choisissent leur espace de travail selon leur activité à l'instant T : un espace de concentration, un lieu d'inspiration, une salle pour brainstormer ou pour travailler en binôme, un endroit destiné à la détente...

>>> Découvrir les espaces de coworking disponibles

  • Slow Workplace : des lieux de travail plus zen

L'étude GreenWorking souligne également un besoin croissant de concentration et d’intimité. Si l'on considère en effet qu'un collaborateur en open-space subit en moyenne 150 perturbations quotidiennes, on comprend rapidement l'intérêt de créer des espaces de travail isolés, dédiés aux activités qui demandent plus de concentration.

  • L'entreprise hors les murs

Le recours aux tiers-lieux et au télétravail joue désormais un rôle décisif dans la reconfiguration des espaces de travail : désormais, le bureau est partout, dans les espaces de co-working, les télécentres ou bien à la maison.

D'ailleurs la tendance du home-office séduit de plus en plus : selon l'étude IPSOS Revolution@Work datée de 2016, 65% des personnes travaillant dans un bureau sont intéressées par le télétravail, et 24% le pratiquent déjà. De même, 7 français sur 10 estiment que le télétravail est une bonne chose pour l'équilibre vie privée / vie professionnelle.

Pour autant, l'immeuble de bureau en tant que lieu fédérateur ou de rassemblement reste un élément fort pour les utilisateurs : 42% des salariés parisiens considèrent que le bureau est important pour la vie sociale entre collègues.

  • L'espace de travail comme levier de compétitivité

Aujourd'hui le déploiement de la marque employeur passe par l'immobilier de bureau qui représente un élément-clé pour attirer et retenir les talents. Outre l'immeuble tertiaire en lui-même, sa localisation, son aménagement et les services proposés, l'expérience collaborateur (ou EX pour Employee Experience ) se construit également selon la qualité des interactions au sein de l'entreprise. Ces échanges qui jouent un rôle majeur dans l’implication et la productivité des employés (6 salariés sur 10 estiment que l'environnement de travail a un impact positif sur leur efficacité) sont favorisés et encouragés par les nouvelles configurations des espaces de travail.

Selon l'étude Greenworking, 87% des collaborateurs estiment en effet apprendre à travers les interactions informelles : les couloirs, les lieux de détente et, bien sûr, la fameuse machine à café deviennent des espaces stratégiques pour les rencontres et les échanges propices à l'intelligence collective.

Pour les nouveaux espaces de travail, l’heure est donc à la flexibilité, à l’agilité, positionnant ainsi l’expérience utilisateur et l'humain au centre des préoccupations de l'entreprise.

Articles similaires :

- Coworking : pourquoi les entreprises s’y mettent ?

- Publication Watch Out #3 : l’ère de l’agilité

- Entrez en immersion dans vos futurs bureaux avec BNP Paribas Real Estate