N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 677 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Tiers-Lieux et coworking en région : Bliiida Metz s'agrandit

Tiers-Lieux et coworking en région : Bliiida Metz s'agrandit

Après la déferlante du coworking et des tiers-lieux observée en Ile-de-France, le phénomène s'étend en régions. Selon une étude réalisée par Les Echos (2018), le marché français du coworking pourrait atteindre les 2,5 milliards d'euros en 2022.

Si Lyon, Bordeaux et Nantes figurent parmi les villes les mieux dotées avec près de 40 sites de coworking chacune, le marché se structure également dans d'autres métropoles et notamment à Metz avec le site Bliiida dont l'objectif est de s'imposer parmi les tiers-lieux les plus importants de France.

Direction la métropole messine pour découvrir Bliiida, un tiers-lieu d’inspiration, d’innovation et d’intelligence collective.

Bliiida, lieu totem de la French Tech... et bien plus encore

Depuis sa création en 2014, TCRM-BLIDA est devenu Bliiida, avec 3 «i» pour inspiration, innovation et intelligence collective.

En 2013, lorsque le terminus des transports en commun de la région messine (TCRM) déménage, l'espace est alors vacant. La superficie des lieux représente un total de 30 000 m² et, gros avantage par rapport à des friches plus industrielles ou à des tiers-lieux excentrés, le bâtiment est idéalement localisé à quelques minutes de la gare, du Centre Pompidou-Metz et du centre. La ville de Metz décide alors de transformer ces hangars en lieu de création et de production culturelle et s'ouvre aux toutes premières structures résidentes. TCRM devient alors l'acronyme de Toutes les Cultures en Réseau à Metz avant de devenir Bliiida.

En 2015, avec la labellisation de LorNTech (la French Tech du sillon lorrain), Bliiida s'impose également comme le bâtiment totem de la French Tech pour Metz et son agglomération.

A la fois pôle artistique, numérique et économique, Bliiida propose aujourd'hui des ateliers, des bureaux1 à louer, un makerspace, un incubateur et bien sûr un espace de coworking (Le poulailler) afin de soutenir les porteurs de projets dans le développement de leurs activités qu'il s'agisse des domaines des industries créatives, de l'économie numérique, de l'environnement ou encore de l'innovation sociale.

Bliiida accueille également des manifestations festives et mène des opérations de médiations auprès du grand public sur des événements consacrés au futur (Futuroklatsch, Mini Maker Faire…).

Au total en 2018, Bliiida aura accueilli près de 150 travailleurs par jour, hébergé 72 entreprises et 60 résidences temporaires pour la création artistique.

Bliiida 2020 : des aménagements ambitieux pour renforcer l'ouverture sur la ville

Fort de ces premiers succès Bliiida ne compte cependant pas en rester là et souhaite, à l'avenir, accueillir davantage d'occupants, de visiteurs et de coworkers. Pour cela, un projet de rénovation et d’aménagement est actuellement en cours afin de prendre possession des vastes hangars encore inutilisés. Bliiida 2020 permettra d’héberger 150 entreprises (le double d’aujourd’hui) et 500 salariés dont 400 emplois permanents.

Le projet architectural s'inspire de l'histoire du lieu en préservant son patrimoine et en y apportant une signature visuelle originale avec trois colonnes qui dessinent les 3 « i » de Bliiida.

Avec un budget global de près de 12 millions d'euros, Bliiida construit ainsi une nouvelle ville dans la ville et s'organise en 3 grands quartiers :

  • Le quartier de l'innovation numérique

Véritable fer de lance de l’innovation de la région Grand Est, ce quartier permettra de révéler, d’accompagner et d’accélérer les projets pour favoriser le développement économique du territoire métropolitain.

Une halle du numérique sera aménagée dans les anciens abattoirs et on y trouvera également la French Tech (2000 m² pour les start-up du territoire), une école du numérique, un accélérateur de projets (89C3), un laboratoire de recherche universitaire qui rejoindra le cluster du jeu vidéo déjà existant, un fablab, un makerspace (MIDO) et enfin The Pool, l'incubateur de Bliiida.

  • Le quartier des industries créatives

Les espaces sont ici dédiés à la création et à la production des arts et de l’entrepreneuriat culturel : la Grande Serre permettra aux artistes et aux artisans de développer des projets d'envergure, le Village Art & Design proposera des locaux professionnels2 adaptés à la création. Une salle de création de spectacle vivant numérique à dimension régionale est également prévue.

  • Le quartier des médias et de la production audiovisuelle

Ce quartier est destiné à la création de contenus éditoriaux créatifs. On y trouvera des médias déjà existants (Virgin Radio notamment) ou encore une télévision régionale ainsi qu'un laboratoire photo. Des studios de tournage y seront également installés pour les YouTubeurs.

Le projet Bliiida 2020 prévoit par ailleurs des espaces communs : La Place, lieu de convivialité et d'échanges ; La promenade des Messins, pensée pour relier le site à la ville le long de la Moselle ; La Rue, trait d’union entre toutes les activités du site et où se croisent résidents et visiteurs.

Le restaurant éco-responsable (Le Miiiam) sera ouvert au public 7j/7, midi et soir, et proposera des produits issus de l'agriculture biologique et des circuits courts. Un concept-store Made In Bliiida permettra aux visiteurs de découvrir et d'acheter les créations des résidents.

Egalement sur le site, une conciergerie avec des services à destination des résidents et des espaces privatisables pour des événements variés.

A l'instar de la Station F à Paris qui propose des espaces de coworking, des salles de réunion, un auditorium, du co-living, des restaurants ou encore un fablab, Bliiida 2020 s'impose déjà comme le tiers-lieu messin qui aimante tous les talents.

Découvrir toutes les offres de coworking

Autres articles susceptibles de vous intéresser :