N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 609 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Bordeaux : une quatrième ligne de tramway en 2019

Le projet de restructuration du réseau de transports en commun de Bordeaux Métropole a été initié il y a déjà plusieurs années. Il a pour objectif d'optimiser la mobilité sur l'ensemble du territoire métropolitain. La ville compte aujourd'hui près de 80 lignes de bus, des navettes fluviales, des cars interurbains, le réseau TER Nouvelle-Aquitaine et s'apprête à inaugurer en 2019 une quatrième ligne de tramway. Le point sur le projet de la ligne D du tramway bordelais.

Le Tram D reliera la place des Quinconces à Eysines

Bordeaux bénéficie d'une image très positive, tant pour les étudiants que pour les familles, les jeunes actifs ou les porteurs de projets. Les entreprises qui s'y installent misent d'ailleurs beaucoup sur l'attractivité croissante de la région pour séduire et retenir les talents. Mais au-delà de ses atouts naturels, ce sont aussi les nombreux aménagements urbains entrepris par la métropole qui en font un territoire dynamique où il fait bon vivre, travailler et investir. En 2019, la ville accueillera ainsi sa 4ème ligne de tramway. Elle desservira le secteur Nord-Ouest de Bordeaux et reliera les Quinconces à Eysines-Cantinolle en un peu plus de 30 minutes.

Nouveau tramway à Bordeaux : 16 stations, 2 parcs-relais et une extension d'ici 2023

Les travaux la ligne D ont débuté au printemps 2017. Il s'agit de construire près de 10 km de voies pour desservir Bordeaux, Le Bouscat, Bruges et Eysines. L'objectif est également de se positionner en complémentarité à la ligne C (Bordeaux Lac – Gare) dont la section située entre les Quinconces et la gare de Bordeaux-Saint-Jean représente l’une des plus fréquentées de l'ensemble du réseau bordelais.

Le tracé démarre donc à Bordeaux, place des Quinconces puis se poursuit cours Tournon, place Tourny, rue Fondaudège et rue Croix de Séguey. Il dessert ensuite Le Bouscat par l'avenue de la Libération, la route du Médoc et l'avenue de l’Hippodrome. Il atteint enfin Eysines en franchissant la rocade pour remonter la rue Jean-Jaurès puis emprunte la rue du Tronc du Pinson, l’avenue Picot, la rue Gabriel-Moussa, la rue du Dées et enfin l’avenue du Taillan-Médoc. Le terminus 2019 est prévu à l'arrêt Cantinolle sur la commune d'Eysines.

Au total, le tram D permettra de desservir plus de 35 % de la population et des emplois du Nord-Ouest du territoire métropolitain bordelais.

>>> Découvrir les bureaux à louer à Bordeaux

Afin d'encourager le recours aux transports en commun et à des mobilités écologiques et fiables, le chantier de la nouvelle ligne de tramway s'accompagne également de la construction de 2 parkings-relais. Le premier, d'une capacité de plus de 600 places sera situé à la station Eysines-Cantinolle. Le second (250 places) se situe près de la rocade, avenue de l'Hippodrome au Bouscat.

Si la mise en service de la ligne D est prévue aux alentours du dernier trimestre 2019, une extension est d'ores et déjà en projet. Après la station Cantinolle, la ligne D sera donc prolongée de plus de 4km (à horizon 2023) pour arriver dans le centre-ville1 de Saint-Médard-en-Jalles. Elle desservira notamment la future zone d’activités économiques du Chai (Taillan-Médoc), le quartier du rond-point de Germignan, l’avenue de La Boétie et aura pour terminus la place de la République à Saint-Médard-en-Jalles. Cette extension, attendue pour 2023, permettra de rejoindre la gare de Bordeaux-Saint-Jean en moins d'une heure depuis le centre de Saint-Médard.

>>> Découvrir les locaux et entrepôts à louer à Bordeaux

La ligne A prolongée jusqu'à Bordeaux-Mérignac en 2021

Outre ce projet d'une quatrième ligne de tramway, Bordeaux engage l'amélioration de la desserte de la zone aéroportuaire de Mérignac d'ici 2021. L'opération comprend l'extension de la ligne A depuis la station Quatre-Chemin jusqu'à l’Aéroport de Mérignac ainsi que la mise en service d'un BNSP (Bus à niveau de service performant) entre les stations Le Haillan-Rostand et Pessac-Bersol.

Ces nouvelles dessertes vont faciliter l'accès des voyageurs à l'aéroport mais elles vont également améliorer le quotidien des collaborateurs des entreprises implantées sur la zone aéroportuaire de Bordeaux Aéroparc (Dassault, Thalès, Safran, Sabena Technics...). Ce parc d'activités économiques est en effet le plus important de toute la région Nouvelle-Aquitaine avec près de 35 000 emplois.

Autres articles susceptibles de vous intéresser :