N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 589 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Metz Métropole : visite guidée du quartier de l’Amphithéâtre

Metz Métropole : visite guidée du quartier de l’Amphithéâtre

Situé sur une ancienne gare ferroviaire de marchandises, le projet de l’Amphithéâtre, porté par Metz Métropole et en lien avec la Ville de Metz, prend progressivement forme dans le prolongement du centre-ville de Metz. Véritable quartier de ville il regroupe des opérations mixtes prometteuses. Visite guidée du quartier de l’amphithéâtre de Metz Métropole et des grands projets en cours.

Le quartier est situé à proximité de la gare SNCF et du Centre Pompidou Metz desservi par Mettis, les deux lignes de bus « propres » à haut niveau de service (BHNS) mises en place en 2013 par la Métropole.

Le quartier de l’Amphithéâtre accueillera des activités diversifiées afin d’être un « vrai quartier de ville », en réunissant sur un même site commerces, bureaux1, logements et équipements culturels et sportifs. Dans la septième édition de l’étude User Insight, menée par BNP Paribas Real Estate et l’institut d’étude Ipsos, la place des locaux occupés par l’entreprise dans ses stratégies d’image et d’attraction des talents continue de jouer un rôle clé pour 79 % des décideurs.Le quartier de l’Amphithéâtre dispose de tous les atouts pour devenir un pôle d’attractivité majeur à l’échelle européenne pour répondre à toutes les attentes des utilisateurs et des investisseurs, pour développer un tourisme d’affaire à visée internationale.

Pour la petite histoire, le quartier tire son nom du grand amphithéâtre gallo-romain dont les vestiges conservés sont enfouis au croisement des actuelles rues aux Arènes, avenue de l’Amphithéâtre et passage de l’Amphithéâtre. Cet édifice monumental de forme ovale, de 148 mètres par 124 mètres, avait une hauteur approchant probablement les 33 mètres. Il pouvait accueillir entre 25?000 et 30?000 visiteurs, ce qui en faisait l’un des quatre plus vastes bâtiments de ce type en Gaule.

Le quartier de l’Amphithéâtre en chiffres :

  • Surface de la ZAC2 : 38 hectares?;
  • Première pierre du quartier de l’Amphithéâtre posée fin 2010?;
  • Fin des travaux prévus en 2018?;
  • Équipements publics : 32?000 m²?;
  • Bureaux et commerces : 137?000 m²?;
  • Logements : 137?000 m²?;
  • À terme : 1?700 logements, 4?500 habitants et 7?000 salariés.

Un parc tertiaire majeur dans un quartier mixte

Les objectifs de ce futur quartier mixte sont de répondre à un réel besoin en termes de logements proches du centre-ville3, de développer un quartier d’affaires autour du Centre des Congrès, à proximité immédiate de la gare TGV. Des espaces commerciaux ainsi qu’une large offre culturelle et de loisirs (palais omnisports Les Arènes, Centre Pompidou Metz) et des services publics de qualité viennent compléter l’offre de ce projet aux nombreux atouts.

C’est le plus ambitieux projet d’urbanisme lancé au niveau de la métropole depuis plus d’un siècle.Des architectes et designers de renommée internationale, dont deux détenteurs du prestigieux prix Pritzker, participent au développement de ce quartier. Outre Jean-Michel Wilmotte qui signe Metz Congrès Robert Schuman, Shigeru Ban, Christian de Portzamparc, Jean-Paul Viguier et Nicolas Michelin ont également contribué à sa réalisation.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Metz dans le quartier de l’amphithéâtre

Le quartier de l’Amphithéâtre répond par ailleurs aux exigences du développement durable, puisque l’ensemble des édifices construits sur cette zone est soumis à la norme HQE4 (toitures végétalisées, capteurs solaires, etc.). L’étude User Insight, menée par BNP Paribas Real Estate, révèle que la performance énergétique de leur immeuble est devenue un enjeu essentiel pour 75 % des décideurs, et jusqu’à 81 % pour les entreprises de plus de 1?000 salariés. L’écrasante majorité d’entre elles (92 %) se disent sensibles à des garanties sur ces critères de performance, dans le choix de leur future implantation.

Les grands projets du quartier de l’Amphithéâtre

Parmi les grands projets listés par la SAREM (Société d’Aménagement et de Restauration de Metz Métropole) :

  • Le Parvis des Droits de l’Homme et le jardin Jean-Baptiste Keune, qui offrent un lieu de détente et de promenade en reliant le quartier de l’Amphithéâtre à la gare TGV?;
  • Le siège social CELCA la Halle, aux vocations commerciale et tertiaire?;
  • Un programme mixte de logements et de bureaux : siège social Batigère (L’Atrium), siège social Foncière5 des Régions (Le Divo) et Le Forum?;
  • La Maison de l’enfance?;
  • Le Centre des Congrès répondra aux attentes des organisateurs de rencontres professionnelles et associatives avec sa capacité de 1?200 places.
  • La délégation locale du CNFPT
  • L’Arenas et le Centralia, des immeubles de bureaux?;
  • Philippe Starck proposera, quant à lui, en exclusivité à Metz, sa première construction hôtelière 4 étoiles sur 5 000m².

En matière de logements, le programme est scindé en trois parties. La première, côté Centre Pompidou, regroupera des immeubles de logements en accession et des bureaux, construits par Lazard Group Real Estate. La seconde partie sera destinée à des logements locatifs sociaux réalisés par Batigère et Metz Habitat Territoire. Enfin, la troisième partie, au cœur du quartier, sera constituée de logements Résidence Pont de Lumière proposés par Claude Rizzon, ainsi que d’une résidence services senior.

Le Centre Pompidou-Metz, pièce maitresse de ce quartier en construction

Première expérience de décentralisation culturelle en France d’un établissement culturel public national, le Centre Pompidou Metz est ouvert au public depuis le 12 mai 2010. Pour autant, il n’est pas une annexe du Centre Pompidou, mais une institution sœur, autonome dans ses choix scientifiques et culturels, qui développe sa propre programmation en s’inspirant de l’esprit du Musée national d’art moderne et en s’appuyant sur son savoir-faire, sur son réseau et sur sa notoriété. Pour porter ces valeurs, l’institution lorraine a la possibilité de puiser dans les collections du Centre Pompidou parisien, qui, avec plus de 100?000 œuvres, détient l’une des deux meilleures collections au monde dans le domaine de l’art moderne et contemporain, et la plus importante en Europe.

Afin d’assurer la conception du Centre Pompidou Metz, un concours international d’architecture a été lancé en 2003. Son objectif était la réalisation d’un projet architectural ambitieux qui s’intègrerait de manière harmonieuse dans le paysage urbain. Le 27 mai 2003, un jury international a sélectionné 6 équipes parmi les 157 dossiers de candidature reçus du monde entier. Parmi elles, des architectes de renom avaient répondu à l’appel, comme Herzog & de Meuron ou Dominique Perrault. Le lauréat était Shigeru Ban Architects et Jean de Gastines Architectes, avec Philip Gumuchdjian Architects, grâce à un projet original qui reposait sur un principe de diversité des lieux d’exposition, alternant grands plateaux libres et espaces plus intimistes. Tout comme les œuvres d’art moderne et contemporaines présentées, les espaces ne sont pas figés.

D’une surface de 8?000 m2, entièrement réalisée en bois, la charpente est composée de modules hexagonaux semblables au cannage d’un chapeau chinois. Elle se développe autour d’une flèche centrale qui culmine à 77 mètres, un clin d’œil à la date de création du Centre Pompidou… Elle est recouverte d’une membrane étanche à base de fibre de verre et de teflon (PTFE ou Poly-Tétra-Fluoro-Ethylène). Sous cette grande couverture, trois galeries, en forme de tubes parallélépipédiques, se superposent et se croisent. Leurs extrémités, semblables à de larges baies vitrées, dépassent de la toiture et sont orientées sur différents points clés de la ville, comme la Cathédrale, la gare ou encore le Parc de la Seille, donnant ainsi à voir aux visiteurs de véritables « cartes postales » de la ville de Metz. Au total, le bâtiment se développe sur une surface de 10?700 m2. Les espaces d’exposition occupent 5?020 m2, auxquels s’ajoutent d’autres espaces pouvant accueillir des œuvres : les jardins, le forum, les terrasses des galeries.

Zoom sur le centre commercial6 Muse

L’aménagement du quartier a démarré avec la création du Parc de la Seille, le palais omnisport les Arènes et le Centre Pompidou Metz. Les premiers programmes de logements et de bureaux ont été livrés en 2012.

La prochaine étape porte sur la réalisation du projet du centre commercial Muse dont la livraison est programmée à l’automne 2017. Le centre commercial Muse est dédié à l’équipement de la maison et de la personne, à l’alimentation, aux loisirs et à la culture sur 37?000 m². Conçu par l’architecte Jean-Paul Viguier, ce lieu ouvert au meilleur de la mode, du design et du fooding grâce à 110 boutiques, moyennes surfaces7 et restaurants, s’adresse aux publics messin, lorrain, luxembourgeois et allemand. Muse est conçu comme une rue commerçante ouverte sur la ville, rythmée par deux places publiques intérieures et extérieures. Les deux niveaux de cet espace de commerces et de loisirs seront éclairés par des verrières, faisant la part belle à la lumière naturelle.

Ce nouvel espace sera organisé de manière à permettre une grande fluidité des déplacements et générer une découverte urbaine agréable et stimulante.

Autres articles susceptibles de vous intéresser :