N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 602 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Avec le Smartport Challenge, le port de Marseille-Fos engage sa révolution numérique

Avec 81 millions de tonnes en 2018 soit un trafic global légèrement supérieur à l'année précédente, Marseille-Fos confirme sa position de premier port Français.

2018 aura notamment été marquée par une forte implantation logistique1 et industrielle avec 130 ha ayant fait l’objet de contractualisations. Pour renforcer sa compétitivité, le Port de Marseille-Fos s'appuie donc sur son foncier, mais également sur l'ambition de devenir un Smartport intelligent et connecté. Pour y parvenir, un grand concours a été lancé : le Smartport Challenge.

Le French Smart Port in Med

Initiée par la CCI Marseille Provence, le port de Marseille-Fos et l’université Aix-Marseille-Provence, la démarche French Smart Port in Med vise à inventer le port de demain. L'objectif est de consolider la vocation portuaire de la Métropole Aix-Marseille-Provence en tirant parti de la transition numérique et des innovations digitales.

French Smart Port in Med poursuit ainsi 4 missions stratégiques :

  • Améliorer les performances économiques et environnementales du port
  • Créer de la valeur et des emplois
  • Consolider les liens entre le Port et la métropole
  • Contribuer à la reconnaissance du port de Marseille-Fos comme un écosystème unique en Europe

Afin de créer un port durable, plus fluide, plus vert, plus vertueux et plus innovant, French Smart Port soutient et accélère des projets qui répondent à ces grands enjeux opérationnels.

Parallèlement, French Smart Port in Meda lancé en octobre 2018 un appel aux start-ups pour relever 7 grands défis qui construiront le port de demain.

Smartport Challenge : 7 entreprises sélectionnées

Les lauréats du concours ont été dévoilés le 7 février dernier. Chacune des start-ups sélectionnées avait préalablement répondu à l'un des 7 défis imaginés par les organisateurs du challenge, à savoir la CCI Marseille Provence, le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), Aix Marseille Université, thecamp, Naval Group, Hammerson, La Méridionale, EDF, Interxion et CMA CGM.

  • Comment s’appuyer sur les énergies renouvelables pour le raccordement des navires au réseau électrique ? CAPSIM a été retenu pour relever ce défi lancé par EDF. Ce bureau d’étude indépendant en électrotechnique basé à Aix a déjà travaillé sur des projets similaires, notamment pour le Queen Mary II.

  • La Méridionale a retenu Nauvelis pour la création d'une application qui permettra d'informer les transporteurs de l'emplacement exact des remarques pour charger plus rapidement les marchandises. Cette start-up marseillaise spécialiste des IoT a été fondée en 2014.

  • Le projet de cybercartographie portuaire est confié à la start-up toulousaine Egerie. Ce défi s’inscrit dans le cadre d’une étude decybersécurité du domaine portuaire menée par Naval-Group en partenariat avec le GPMM.

  • Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre du transport de fret ? Pour répondre à cette question, le GPMM a sélectionné le projet initié par Searoutes qui réalisera un prototype d'écocalculateur permettant de quantifier l'empreinte carbone engendré par le transport d'une marchandise sur l'ensemble de son parcours.

  • Pour améliorer les systèmes d'informations dédiés aux déplacements des croisiéristes, les Terrasses du Port travailleront en partenariat avec Mktxdatos. L'entreprise chilienne développera une solution numérique qui permettra d'informer facilement les passagers des ferries sur l'offre de transports, les activités, les évènements, les points d'intérêts à proximité du port.

  • CMA CGM a retenu Navalgo pour œuvrer à la fluidification du trafic des conteneurs et des camions et pour contribuer à une meilleure performance des terminaux portuaires.

  • Green Cityzen développera des capteurs à bas coût pour ses batteries. L'objectif de ce défi lancé par Interxion est de créer une solution de monitoring pour chacune des batteries de sites Data Center.

>>> Découvrir les bureaux à louer à Marseille

Les porteurs projets lauréats ont donc encore quelques mois pour finaliser leurs prototypes et leurs expérimentations qui seront présentés officiellement en juin 2019 à l'occasion du Smartport Day.

Articles similaires :

-Les Fabriques : un nouvel écoquartier pour Marseille

-Marseille Euromed : le cinéma multiplexe ouvrira ses portes fin 2018

-Marseille : l'extension de l'aéroport prévue pour 2022