N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 708 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Le MIN de Nantes s'installe à Rezé

Deuxième marché le plus important après Rungis, le Min (Marché d’Intérêt National) de Nantes a déménagé en mars dernier. Ce lieu essentiel du territoire nantais alimente tout le grand Ouest et a donc quitté l'Ile de Nantes - actuellement en pleine refonte urbaine – pour s'installer sur le parc d'activités Océane Nord à Rezé, situé au sud de l'agglomération et en accès direct avec le périphérique et les autoroutes.

Sur l'île de Nantes depuis 1969

D’abord halle aux poissons sur l’île Feydeau puis marché de gros au Champ-de-Mars à partir de 1938, le ventre de Nantes acquiert le statut de Marché d’Intérêt National en 1965 et s’installe sur l’île de Nantes en 1969 sur une surface de 16 hectares.

Cette localisation est alors stratégique puisqu'elle positionne le Min au carrefour des infrastructures logistiques avec des accès routiers, ferroviaires et portuaires. Le marché nantais se transforme petit-à-petit en une véritable plateforme agroalimentaire (fruits, légumes, produits de la mer, viandes, épices, boissons, fleurs...) qui fournit producteurs, commerçants, restaurateurs, mareyeurs et autres entreprises spécialisées notamment dans le conditionnement ou le mûrissage des fruits.

Au fil des années, le MIN de Nantes s'impose comme le 1er Marché d’Intérêt National de province et le 2ème de France après Rungis. Dans les années 90, le Min gagne également en superficie avec la construction de nouveaux bâtiments.

En 2018, le Min de Nantes comptait une centaine d’entreprises pour un total de 1 200 emplois et un CA de 470 M€.

>>> Découvrir les locaux et entrepôts en location disponibles à Nantes

2019 : le nouveau Min au cœur d'un pôle agroalimentaire

En 2010, Nantes Métropole engage un ambitieux projet de transfert du Min. Afin, entre autres, d'améliorer les conditions d'accès aux poids lourds et de permettre aux entreprises d'exercer sur un site plus moderneet plus adapté, la décision est alors prise dedéménager le Min nantais sur le site de La Brosse à Rezé, au sud de l'agglomération.

Le nouveau Min s'étend désormais sur 20 hectares et développe près de 70 000 m² de bâtiments neufs au cœur du parc d'activités Océane de Rezé. Sa conception intègre un volet environnemental particulièrement exigeant puisqu'elle compte plus de 30 000 m² de panneaux photovoltaïques en toiture (la plus puissante installation solaire du grand Ouest), un centre de tri de déchets ainsi qu'un système derécupération des eaux de pluie d'une capacité de 6 000 m3.

Sous ces structures à l'architecture contemporaine, 6 halles dédiées aux fruits & légumes, poissons & produits de la mer, viande, matériel & services, cash & spécialités et enfin, fleurs & décoration. Les nouveaux bâtiments du Min nantais abritent également une plateforme logistique1 qui permet d'optimiser les flux des marchandises, les espaces de ventes des grossistes (les carreaux), une cave à vin ainsi que 3 bars-restaurants. A terme, le Min regroupera plus de 60 entreprises, 80 commerces ambulants et une trentaine de producteurs locaux.

>>> Découvrir les locaux et entrepôts en vente autour de Nantes

Le déménagement du Min représente une opportunité exceptionnelle pour réinventer le marché de gros nantais : il permet bien sûr de renouveler les conditions de travail des entreprises présentes sur le site mais également d'initier de nouvelles synergies avec les acteurs de la filière. Car en déménageant à Rezé, le Rungis nantais est transféré au cœur d'un pôle agroalimentaire de référence de près de 55 hectares qui regroupe entreprises de production et de transformation ainsi que des acteurs locaux et régionaux de la logistique et du transport.

Le parc d'activités Océane de Rezé concentre désormais toutes les fonctions de distribution ainsi que des entreprises de production, de transformation et de services agroalimentaires sur un seul et même site.

Le transfert du Min représente donc un véritable accélérateur pour la métropole nantaise qui se dote d'un nouveau pôle d'attractivité économique et logistique. La dynamique est d'ailleurs d'ores et déjà bien présente puisque 65 % des surfaces2 sont déjà commercialisées. A terme, le pôle devrait compter près de 2 000 salariés.

Quant à l'ancien site du Min, il intègre le grand projet de renouvellement urbain du sud-ouest de l'île de Nantes. Une partie de l'emprise foncière3 du Min permettra notamment le regroupement des hôpitaux de l'Hôtel Dieu et de Nord-Laënnec (Saint-Herblain). Le nouveau CHU devrait ouvrir ses portes d'ici 2026 et s'accompagnera de l'arrivée denouvelles infrastructures, notamment d'un transport en commun en site propre (tramway ou busway).

Articles similaires :

>>> Témoignage de Monsieur Vincent Loubert, Président d’EDICIA