N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 788 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Toulouse-Francazal : futur quartier de l'innovation

Toulouse-Francazal : futur quartier de l'innovation

Située au sud-ouest de l'agglomération, sur les communes de Toulouse, Portet-sur-Garonne et Cugnaux, la base aérienne de Francazal est inaugurée en 1923. C'est alors le premier aéroport public de Toulouse. Quand l'armée de l'air quitte les lieux en 2010, débute un véritable feuilleton quant à sa reconversion. Après de multiples rebondissements, l'avenir de la zone aéroportuaire de Francazal se précise, grâce notamment à l'implantation récente des sociétés Hyperloop Transportation Technologies et Tarmac Aerosave.

Un campus d'excellence et un nouveau pôle d'attractivité économique

En choisissant le site de Toulouse-Francazal pour implanter la toute première branche européenne du groupe, l’entreprise californienne. Hyperloop TT donne un nouvel élan à l'ancienne base aérienne 101. Ce projet de recherche industrielle a été lancé en 2013 par Elon Musk, président de Tesla, le fameux constructeur automobile de voitures électriques. Il s'agit de créer un nouveau mode de transport composé de capsules en lévitation qui seront propulsées dans des tubes d'acier à plus de 1200 km/h. Ce nouveau concept de transport à très grande vitesse permettrait par exemple de relier Toulouse à Montpellier en moins de 25 minutes.

Toutes les offres de locaux d’activités et d’entrepôts à louer à Toulouse

La base de Toulouse Francazal a accueilli en 2017 la société de services aéronautiques Tarmac Aerosave. Née en 2007, l’entreprise est un spécialiste mondial de la maintenance aéronautique, notamment dans le recyclage d’avions en fin de vie. Les dirigeants ont annoncé cette 3ème implantation, après Tarbes et Tuel en Espagne, pour fêter leur 10ème anniversaire. L’objectif est de doubler leurs activités et de contribuer au bon recyclage des carcasses d’avions. A ce jour, l’entreprise affiche plus de 300 avions recyclés.

Pour les dirigeants du groupe Hyperloop TT, Toulouse, de par son écosystème de laboratoires de recherches et d'entreprises innovantes sur le secteur de l'aéronautique, s'est imposé rapidement comme le site européen le plus adapté pour accueillir leurs activités.

Francazal va donc héberger 2 pistes d'essais, un incubateur, un centre de R&D ainsi qu'une plateforme d'échanges avec les universités et les laboratoires de recherche locaux.

Les premiers travaux d'aménagement ont débuté début 2018 avec, entre autre, la réhabilitation de l'ancien mess des sous-officiers. Quant à la première ligne mondiale, elle pourrait être inaugurée fin 2020 à Dubaï, à l'occasion de l'exposition universelle.

En somme, en attendant les essais des premières capsules supersoniques, les activités de maintenance aéronautique marquent le début de la transformation de l'ancien aérodrome toulousain. Ces 55 hectares ont désormais une nouvelle vocation, celle de devenir un pôle d'excellenceconsacré à l’innovation, à la robotique, à la création de drones et de véhicules autonomes, et un centre pour les transports du futur et les nouvelles mobilités.

En outre, le site abritera des infrastructures hôtelières ou encore des espaces de restauration. Egalement en projet, l'installation de nouveaux équipements sportifs dans la continuité du programme de rénovation de la Plaine des Sports à Cugnaux, ce qui permettra notamment de connecter la ville à ce nouveau pôle d'excellence toulousain.

Après la Zac de Basso Cambo, la base aérienne de Francazal donnera un second souffle au sud-ouest de la métropole en devenant un nouveau bassin d'emploi et un nouveau centre d'attractivité économique pour Toulouse et sa région.

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

· Toulouse : un tiers-lieu dans les halles de la Cartoucherie

· Toulouse MEETT : un nouvel atout pour la métropole

· Toulouse EuroSudOuest : la mutation du quartier Toulouse Matabiau