N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !5 241 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Strasbourg sur le podium des grandes villes vertes européennes

Strasbourg sur le podium des grandes villes vertes européennes

En juin dernier, la ville finlandaise de Lahti remportait le titre de Capitale Verte de l'Europe 2021. Décerné chaque année depuis 2010 par la commission1 européenne à une ville de plus de 100 000 habitants, ce prix récompense les initiatives des métropoles européennes en faveur du développement durable.

Parmi les 3 finalistes se trouvait également Strasbourg. Par ses engagements forts en matière environnementale, sociale et économique, l'Eurométropole s'affirme en effet parmi les villes les plus vertes d'Europe.

European Green Capital : 12 indicateurs évalués par la commission européenne

Les villes candidates au titre de capitale verte sont départagées suite à une évaluation réalisée par un groupe d'experts (représentants de grandes institutions européennes telles que l'agence environnementale) selon 12 indicateurs :

  • Atténuation du changement climatique
  • Adaptation au changement climatique
  • Mobilité urbaine durable
  • Espaces publics durables
  • Nature et biodiversité
  • Qualité de l’air
  • Qualité de l’environnement sonore
  • Gestion des Déchets
  • Gestion de l’eau et de l’assainissement
  • Croissance verte et éco-innovation
  • Performances énergétiques
  • Gouvernance

Après délibérations, c'est donc Lahti située au nord d'Helsinki en Finlande qui succédera à Lisbonne, laquelle portera l’étendard en 2020.

La ville finlandaise vise la neutralité carbone à horizon 2025. Elle s'illustre également en matière de valorisation énergétique grâce à l'installation, dès 2012, d'une centrale de cogénération de chauffage et d’électricité à partir de déchets ménagers et industriels.

Les ambitions vertes de Strasbourg

Strasbourg se hisse donc sur le podium des villes européennes les plus green d'Europe. Après 3 décennies d'actions engagées, la capitale alsacienne s'impose en effet parmi les villes pionnières en matière de développement durable en France. On retient par exemple des opérations d'éco-urbanisme comme aux Deux-Rives avec la réhabilitation de 250 hectares de friches portuaires et la construction de la première tour à énergie positive du monde Elithis Danube. En matière d'urbanisation d'ailleurs, le territoire métropolitain prévoit l'aménagement de 10 éco-quartiers d'ici à 2024, la réhabilitation de 100% du parc résidentiel d'ici 2050 ou encore la construction de 300 à 400 logements en bois par an sur le territoire. 

Concernant l'eau, avec 2 nouveaux captages, la ville s'engage à optimiser l'accès à l'eau potable tout en préservant sa qualité. Elle envisage par ailleurs de se doter de nouveaux aménagements pour lutter contre les inondations et favoriser l'infiltration des eaux pluviales.

Côté nature et biodiversité, Strasbourg est la troisième ville verte de France. Elle compte aujourd'hui 3200 ha de nature et plus de 67 000 arbres qui participent à la qualité du paysage urbain. Désignée capitale française de la biodiversité en 2017, l'Eurométropole poursuit ses efforts avec la plantation de 8 000 arbres supplémentaires et le doublement de la surface des espaces verts urbains d'ici à 2030.

A l'instar de Lahti, Strasbourg vise par ailleurs la neutralité carbone à horizon 2050. Elle encourage à ce titre les mobilités douces (Strasbourg est la première ville cyclable de France avec plus de 600km de pistes dédiées), instaure dès 2020 des zones à faibles émissions (ZEF) pour imposer une logistique2 urbaine plus propre et étend son réseau de tram (1er réseau de France) et de BHNS. Autre projet phare pour l'écosystème strasbourgeois de mobilités urbaines : le projet du Réseau Express Métropolitain (REM) qui développe un réseau de transports métropolitain et transfrontalier construit à partir de lignes structurantes de TER et de cars interurbains déjà en place.

Autre objectif ambitieux, celui du Plan Climat 2030 qui vise 100% d’énergies renouvelables à horizon 2050. Biomasse, biogaz, solaire, récupération de chaleur et géothermie devraient permettre d'atteindre la sobriété énergétique.

Parallèlement, Strasbourg ambitionne également de renforcer son positionnement en tant que territoire de croissance verte. Concernant les déchets par exemple, elle vise un objectif Zéro Déchet Zéro Gaspillage avec le recyclage ou la valorisation de 65% des déchets d'ici 2030. Elle prévoit ainsi la mise en place d'une centaine de composteurs collectifs d'ici 2025. L'Eurométropole soutient par ailleurs les entreprises et les laboratoires de recherche de l'économie verte. Ainsi, elle réhabilite actuellement la Manufacture des Tabacs pour créer (à horizon 2022) un écosystème innovant et créatif qui abritera en particulier un pôle d'excellence autour des géosciences, de l'eau, de l'environnement, et de l'ingénierie.

Ainsi, la dynamique de transformation engagée par Strasbourg il y a déjà près de 30 ans se voit donc renforcée à la faveur d'engagements forts et ambitieux qui imposent d'ores et déjà l'Eurométropole comme l'une des grandes villes vertes européennes.

Découvrez toutes les offres de bureaux à louer à Strasbourg

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

Strasbourg : un technoparc pour le campus NextMed

Strasbourg Deux-Rives : une nouvelle ville sur le Rhin

Nancy, Strasbourg, Metz : les métropoles montantes du Grand Est

Accompagnement projet immobilierBesoin d'accompagnement pour votre projet immobilier ?Contactez-nous