N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 940 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Tours : l'opération Porte de Loire bientôt livrée

Tours : l'opération Porte de Loire bientôt livrée

Si le contexte exceptionnel de 2020 a quelque peu retardé la livraison du chantier, le réaménagement de l'entrée nord de la ville de Tours devrait être finalisé courant 2021. Il aura donc fallu attendre près de 10 ans pour voir la concrétisation de ce projet urbain emblématique qui redonne à la ville de Tours son rayonnement historique et créé un nouvel espace public contemporain.

Direction l'Indre-et-Loire pour découvrir la métamorphose du haut de la rue Nationale.

Un nouveau lieu de vie tourangeau pour renouer avec l'histoire et le fleuve

Historiquement, le haut de la rue Nationale s'est toujours positionné comme l'entrée principale de Tours. Au 18eme siècle, le pont de pierre nouvellement construit pour franchir la Loire s'ouvre sur la place des Arts (désormais place Anatole-France) qui accueille alors régulièrement des foires et d'autres événements, avant de guider le visiteur vers l'artère principale de la ville, qui prend le nom de rue Nationale à la fin du 19eme siècle. Mais les bombardements de la seconde guerre mondiale détruiront en grande partie le site (épargnant toutefois l'église Saint-Julien), et les années 50 et 60 marqueront le temps de la reconstruction sous la houlette de l’urbaniste Jean Dorian et de l'architecte Pierre Patout. A l'époque cependant, le budget alloué ne permet pas de redonner son prestige d'antan à cette entrée historique du cœur de Tours. Il faudra donc attendre 2012 pour que la mairie réengage la métamorphose initiée par Dorian et Patout.

Confié aux architectes Florence Bougnoux pour l’agence SEURA (qui a notamment signé la restructuration du Forum des Halles à Paris ou encore l'opération Montaudran - Aérospace à Toulouse) et Andrew Hobson pour Arte Charpentier (à l'origine de l'Opéra de Shanghai, du siège de Nestlé à Issy-les-Moulineaux et de l'immeuble Tribeca sur le site de Chapelle International à Paris), le projet offre à l'entrée nord de la ville une toute nouvelle silhouette, à la fois contemporaine et dialoguant avec le patrimoine bâti de la cité tourangelle.

  • Un centre d'art au rayonnement international

Première réalisation du projet de rénovation de l'entrée de ville, le Centre de Création Contemporaine Olivier-Debré (CCCOD) a été inauguré en 2017. Dessiné par les architectes lisboètes Francisco et Manuel Aires Mateus, ce monolithe épuré prolonge la grande nef de l'ancienne école des Beaux-Arts construite entre 1958 et 1960 par Pierre Patout. Au total, l'opération développe 4500 m² de surface totale distribuée sur 4 salles d’exposition, 2 auditoriums, un espace de restauration et une librairie. Quant aux parkings autrefois adjacents, ils laissent place à de nouveaux espaces verts avec le jardin François 1er.

  • 2 hôtels, des logements et des commerces

A côté du CCCOD, sur les emplacements des anciens ponts promenades de Patout et Dorian, l'entrée de la rue Nationale est désormais signalée par deux ensembles immobiliers symétriques dont les façades côté Loire s'habillent de verre pour refléter le fleuve et le ciel. Côté ville, les bâtiments jouent la carte du métal et de la pierre de Chauvigny pour mieux se fondre dans le paysage urbain. Posées sur un socle dédié à des commerces premium, les tours jumelles de 7 étages abriteront deux hôtels 3 et 4 étoiles exploités sous la marque Hilton (Garden Inn et Hampton Inn).

La programmation intègre également un volet résidentiel de standing avec 15 appartements (de 30 à 60 m²) pour la résidence Signature située près du musée du Compagnonnage et 20 logements (du studio au 5 pièces avec terrasse) pour l'opération Horizon Loire, dotée de panoramas d'exception sur le plus long fleuve de France.

  • Une agora de 11 000 m² apaisée et connectée au fleuve

Sur la place Anatole-France, la circulation automobile va être apaisée (le quai Malraux et le quai des Tanneurs passent en 2 voies au lieu de 4) au profit des mobilités douces. Il s'agit là de rendre l'esplanade aux piétons et d'en faire un lieu de vie et d'échanges entre la Loire et le cœur de ville.

  • Des bords de Loire réaménagés

Ce dernier volet paysagé est mené par l'agence Ter, lauréate du grand prix de l'urbanisme 2018 et à l'origine de nombreux espaces publics tels que les 12 hectares du Grand Parc des Docks à Saint-Ouen dans le 93.

L'opération vise notamment à créer une passerelle sur l'île Simon, entre le quai du Portillon au nord, et la faculté des Tanneurs au sud ainsi qu'à repenser les cheminements sur les rives de la Loire (terrasses végétalisées en pente douce, berges naturelles ou actives...).

Plus que quelques mois de patience donc avant la finalisation de ce projet au long cours, qui redonne à l'entrée nord de la ville de Tours la prestance et la vitalité nécessaires pour s'affirmer plus que jamais comme LA porte d’entrée incontournable du Val de Loire.

Découvrez toutes nos annonces de bureaux à louer à Tours

A lire aussi :

Accompagnement projet immobilierBesoin d'accompagnement pour votre projet immobilier ?Contactez-nous