N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 763 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

Pourquoi choisir de s’installer dans un espace de coworking même sans être une start-up ?

Pourquoi choisir de s’installer dans un espace de coworking même sans être une start-up ?

En une décennie à peine, le coworking est devenu un phénomène mondial. À l’origine, ces espaces « branchés » séduisaient principalement les startupers, freelances et autres digital nomads. Mais ces dernières années, le profil des utilisateurs a beaucoup évolué : le coworking est devenu un modèle de travail hybride dont de nombreuses entreprises s’emparent. Parmi les preneurs, on retrouve ainsi toujours plus de PME et de grands groupes dont les salariés représentent aujourd'hui près de 40% des coworkers (Étude Global Coworking Survey 2017/Deskmag). Flexibilité, économies, créativité, attractivité... retour sur les bonnes raisons d'intégrer le coworking dans sa stratégie immobilière.

La part croissante du coworking sur le marché de l'immobilier d'entreprise

Le coworking tend à se structurer sur le marché de l'immobilier de bureaux1. Alors qu’en 2013, il représentait une part infime du volume des transactions immobilières (0,1% en régions et 0,2% en Ile-de-France), il s’agit aujourd’hui d’une véritable tendance de fond. Conséquence de ce fort développement, le volume des transactions à la location2 ou à la vente est en progression constante depuis plusieurs années : la demande placée, qui était de 40 000 m² en 2016, a plus que doublé l’année suivante pour atteindre 90 000 m².

2018 marque même une année record avec un volume de près de 130 000 m² de bureaux dédiés au coworking... des chiffres on ne peut plus explicites et qui soulignent le fait que le coworking fait son chemin dans les stratégies des grands groupes mais aussi des PME.

>>> Recevez l'étude TrendBook Coworking & Autres Co

Une tendance qui répond aux mutations du monde du travail

Selon le baromètre Global Workspace Survey*, 62 % des entreprises françaises interrogées disent avoir mis en place une stratégie d’espaces de travail flexibles, que ce soit sous forme de télétravail ou de bureaux partagés. Une tendance qui s'affirme donc au fil des années comme une réponse au changement de paradigme du travail.

  • Réduction des coûts

Louer des bureaux en coworking s'inscrit dans une logique de réduction des coûts et d'optimisation des surfaces3. Une PME pourra ainsi louer des bureaux en coworking à la semaine ou au mois afin de répondre à un pic d'activité ponctuel. Pour une PME qui souhaite bénéficier de nombreux services dans son espace de travail, le coworking s'avère être une option avantageuse.

Le coworking est également apprécié par les entreprises dont la capacité financière ne permet pas de s’engager sur des baux fermes ou d’investir dans l’achat d’équipements. Car l'un des atouts des espaces coworking est également d'offrir des lieux de travail idéalement scénographiés avec du mobilier design, des équipements high-tech et un éventail de services largement plébiscités par les collaborateurs : conciergerie, cafeteria, lieux de détente, salle de sport...

  • Plus de flexibilité, plus d'agilité

Les espaces de coworking sont les auxiliaires de la décentralisation des entreprises et de leur internationalisation, lesquelles engendrent une mobilité́ accrue des salariés en quête de lieux de travail fiables et confortables lors de leurs déplacements. Avec des salariés de plus en plus nomades, les PME comme les grands groupes réduisent donc leurs besoins en matière de nombres de postes fixes. Ils externalisent alors des mètres carrés en louant des espaces de coworking flexibles et confortables.

À l’entreprise qui y souscrit, les espaces de coworking présentent ainsi une solution immobilière complémentaire lui offrant flexibilité́ et meilleure productivité́ grâce à une nouvelle forme d’agilité́.

  • Favoriser la créativité

Les grandes entreprises voient dans le coworking un moyen de dépoussiérer leur organisation et de stimuler la créativité́ de leurs salariés sur des projets d’innovation. Des équipes projets transversales sont ainsi détachées du siège pour profiter d'un environnement qui encourage le brassage d'idées et de compétences.

Parmi les entreprises qui se sont initiées au coworking, Carrefour qui vient de signer un partenariat avec Google pour créer un Lab Carrefour Google. Les 370 collaborateurs de cette cellule seront ainsi immergés dans un écosystème proche des start-up, à deux pas de la Station F.

Le coworking est donc aussi un moyen pour les grands groupes de nouer des relations privilégiées avec des entreprises innovantes et d'initier de nouvelles synergies avec des partenaires potentiels.

  • Attirer et retenir les talents

Pour beaucoup, louer des bureaux dans un nouvel espace de coworking permet également de disposer d’une adresse parisienne, un argument de poids qui renforce la marque employeur.

La centralité reste en effet un critère-clé lorsqu'il s'agit d'évaluer une proposition d'emploi, notamment pour les millenials. De même pour la qualité de vie au travail, la cross fertilisation (enrichissement mutuel) et le partage des compétences au sein de l’entreprise qui font aussi partie des priorités des salariés.

Le coworking représente ainsi une réponse à ces attentes, véritables enjeux d'attraction et de rétention des talents, notamment pour les digital natives qui représenteront 1/3 de la population active, d'ici à 2020.

Dans le sillage du coworking, de nouveaux usages se développent à vitesse grand V autour du principe du "co". La mise en commun du quotidien se généralise, qu'il s'agisse de besoins privés ou d'activités professionnelles : Coliving, Co-Conception, Co-Homing, Coworking Solidaire... Tour d'horizon de ces nouvelles pratique sen vogue. Demandez à recevoir dès à présent votre exemplaire du Trendbook Coworking & Autres co.

* Global Workspace Survey, IWG, 2019