N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 569 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER
Le fil de l'immo

LGV Bretagne Pays de Loire (LGV BPL) : point d'étape

LGV Bretagne Pays de Loire (LGV BPL) : point d'étape

Opérationnelle depuis juillet 2017, la LGV Bretagne Pays de Loire permet aux rennais de rejoindre la gare Montparnasse en moins d'1h30. La mise en service du nouveau tronçon ferroviaire Le Mans-Rennes, soit 182 km de voies modernisées, réduit le temps de trajet de près de 30 minutes et renforce ainsi l'attractivité de la capitale bretonne. Quelques mois après l'inauguration, peut-on déjà mesurer l'effet d'accélération de cette nouvelle accessibilité ? Le point sur les premiers bénéfices de cette nouvelle proximité du Grand Ouest avec les pôles d'activités franciliens.

Paris-Rennes en 1h27 : quelles retombées ?

Les premiers impacts mesurés proviennent du chantier en lui-même. Selon l'observatoire socio-économique de la LGV Bretagne Pays de Loire, la construction du nouveau tronçon à grande vitesse aurait généré plus d’un milliard d’euros de travaux de génie civil et d’équipements ferroviaires, dont 18% pour les entreprises bretonnes.

Suite au lancement de la LGV, un premier bilan chiffré a été communiqué par la SNCF en octobre 2017. Il annonce officiellement une augmentation de la fréquentation des TGV de 18% entre Paris et la Bretagne sur la période de juillet à septembre, par rapport à l'année précédente. Les sections Paris-Rennes, Paris-Saint-Malo ou encore Paris-Vannes affichent quant à elles près de 25% de clients supplémentaires.

Pour les sociétés implantées en région rennaise, cette nouvelle accessibilité devrait également faciliter le recrutement de profils stratégiques habituellement plus enclins à s'établir sur le bassin d'emploi francilien.

De même, en se rapprochant des grands pôles tertiaires parisiens, les entreprises bretonnes étendent leurzone de prospection et multiplient les opportunités sur les marchés européens. A la faveur des temps de parcours réduits et de la fréquence des trains, les déplacements professionnels sont effet facilités, permettant des allers-retours possibles sur une demi-journée. Aujourd'hui, par exemple 3 TGV par jour arrivent à Paris avant 9h.

Côté retombées touristiques, les côtes bretonnes se rapprochent elles-aussi de la capitale : avec la LGV Bretagne Pays de Loire, Saint-Malo n'est plus qu'à 2h15 de Paris. Cette proximité séduit les franciliens et booste la demande1 en matière de courts-séjours. Le tourisme d'affaires devrait lui aussi bénéficier de ce nouvel élan.

>>> Découvrir les offres de bureaux à louer à Rennes

Des projets urbains structurants pour accompagner la LGV Bretagne

Si la LGV Bretagne Pays de Loire dope l'attractivité de la métropole rennaise, son arrivée coïncide par ailleurs avec le lancement ou la finalisation d'ambitieux projets urbanistiques.

Ainsi, avec près de 130 000 voyageurs par an attendus d'ici 2020, la gare de Rennes se métamorphose. Plus vaste, plus moderne, la nouvelle gare proposera près de 2 500 m² de commerces et de services au sein d'un bâtiment multi-niveaux. Elle abritera également un pôle d'échanges multimodal connectant l'ensemble des modes de transports depuis le TGV, en passant par les bus, les liaisons routières interurbaines, les solutions de déplacement doux sans oublier le métro. A ce titre, la métropole rennaise qui dispose à ce jour d'une desserte Nord-Sud proposera d'ici 2020 une seconde ligne de métro automatique. La ligne B traversera la ville sur un axe Est-Ouest, entre Saint-Jacques-de-la-Lande et Cesson-Sévigné.

Ce chantier s'inscrit par ailleurs au sein du projet EuroRennes qui dotera la métropole bretonne de près de 270 000 m² supplémentaires de bureaux, commerces et services dans le quartier de la gare. De quoi répondre à la demande croissante en immobilier tertiaire et accueillir jusqu'à 150 entreprises sur 125 000 m² de bureaux neufs à terme.

>>> EuroRennes : 300 000 m² à construire au cœur de l’agglomération rennaise

Cette vaste opération vise par ailleurs à renforcer les échanges entre le centre-ville de Rennes et quartier de la gare. A ce titre, la ville a récemment finalisé la réhabilitation du Couvent des Jacobins en centre de congrès. Inauguré en janvier 2018, ce bâtiment historique situé en plein cœur du centre-ville de Rennes déploie plus de 3 000 m² de surfaces2 d'exposition. Il abrite 25 salles de commission et plusieurs auditoriums d'une capacité allant de 300 à 1 000 places.

Pour sa première année d'exploitation le Couvent des Jacobins table sur l'accueil de plus de 60 000 congressistes. Un chiffre qui devrait aller croissant compte-tenu de l'impact de la LGV Paris-Rennes sur le tourisme d'affaires.

Autres articles susceptibles de vous intéresser :