N°1 de la transaction en immobilier d'entreprise !4 750 offres de bureau, entrepôt, local d'activité et commerce
01.47.59.17.21
du lundi au vendredi
de 9h à 18h
NOUS CONTACTER

Définition de ILC (indice des loyers commerciaux)

ILC (indice des loyers commerciaux)

ILC (indice des loyers commerciaux) : L'Indice des Loyers Commerciaux (ILC) a vu le jour au travers de la loi du 4 août 2008 de modernisation de l'économie. Les modalités de calcul et d'application de cet indice trimestriel sont définies par le décret du 4 novembre 2008. La formule de l'ILC fait intervenir pour une proportion de 50% l'indice des prix à la consommation, une proportion de 25% l'indice des prix de la construction neuve et une proportion de 25% l'indice du chiffre d'affaires du commerce de détail. Il est publié par l'INSEE. En pratique, l'ILC sert à calculer les révisions de loyers des locaux commerciaux et artisanaux. Il a principalement été créé dans cette optique. En effet, l'Indice du Coût de la Construction (ICC) utilisé jusqu'en 2008 engendrait souvent des hausses de loyer excessives. Il faut noter que l'ILC possède des règles d'application restrictives. Il concerne uniquement les locataires commerçants inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Il s'applique aussi aux artisans inscrits au Registre des Métiers (RM). Pour les autres types d'activités professionnelles (professions libérales, location de bureaux pour des activités non commerciales et non artisanales, activités logistiques), il faut utiliser l'Indice des Loyers des Activités Tertiaires (ILAT). L'ICC n'est plus applicable pour la révision triennale des baux commerciaux signés ou renouvelés à partir de septembre 2014. L'ILC prévaut désormais.

Définitions complémentaires de ILC (indice des loyers commerciaux)

Couronnes (Île-de-France)
En Île-de-France, les couronnes correspondent à deux zones géographiques entourant la ville de Paris. La petite couronne se compose des trois départements les plus proches de la capitale française : les ... Voir la suite >
Gros travaux
Les gros travaux se trouvent définis par l'article 606 du Code Civil. Ce texte de loi datant de 1804 les désigne sous le terme de « grosses réparations ». Elles ... Voir la suite >
Gros œuvre
Le gros œuvre définit l'ensemble des éléments d'une construction qui participent à sa stabilité et sa solidité. Ils constituent le squelette de l'ouvrage. Le gros œuvre se compose d'éléments porteurs ... Voir la suite >
Taux de capitalisation
Le taux de capitalisation représente le rapport entre les revenus perçus au titre de la location d’un immeuble et sa valeur vénale (valeur qui est définie par comparaison aux biens ... Voir la suite >
Taux de rendement initial
Le taux de rendement initial (Initial Return) exprime le rapport entre la valeur locative nette (c’est-à-dire le loyer annuel net) d’un bien et son coût d’acquisition (la valeur d’achat du ... Voir la suite >
Zone de chalandise
La notion de zone de chalandise est régulièrement évoquée quand on parle de local commercial. En effet, la zone de chalandise est le terme utilisé pour désigner l’étendue géographique dans ... Voir la suite >

Définitions populaires

Retrouverez ci-dessous les définitions populaires liées à l’immobilier d’entreprise classées par popularité. Qu’est-ce qu’un bail professionnel ? Comment distinguer un ERP (Etablissement Recevant du Public) d’un IGH (Immeuble de Grande Hauteur), Qu’entend-on par portefeuille immobilier ? … Que ce soit pour renforcer votre culture immobilière ou pour parfaire vos échanges avec votre conseiller immobilier, consultez notre lexique de l’immobilier.

Définitions par thématiques

Afin de vous faire gagner du temps et de vous guider un peu plus dans votre recherche, nous vous proposons ci-dessous une lecture par Thématiques : Achat / Vente / Location, Actifs Immobiliers, Administratif et Légal, Bail, Droit Immobilier, Investissement, Marché Immobilier, Métiers de l’Immobilier. N’hésitez pas à consulter les différentes rubriques de ce lexique immobilier pour bénéficier d’une vue d’ensemble.